La société montréalaise Stella-Jones a affiché jeudi un bénéfice et des revenus en déclin pour le premier trimestre.

Publié le 4 mai 2017
LA PRESSE CANADIENNE

La compagnie a généré un profit trimestriel de 25,9 millions de dollars ou 37 cents par action, comparativement à 35 millions ou 51 cents par action au même moment l'an dernier.

Ses revenus sont passés de 421 millions il y a un an à 396,9 millions cette année.

Stella-Jones a expliqué par voie de communiqué que les résultats du premier trimestre de l'exercice 2017 reflètent «comme prévu» une diminution du volume et une baisse des prix de vente dans la catégorie des traverses de chemin de fer.

Les ventes de traverses de chemin de fer se sont élevées à 158,5 millions, comparativement aux ventes de 200,3 millions réalisées au premier trimestre du précédent exercice. Les ventes de poteaux destinés aux sociétés de services publics se sont chiffrées à 151 millions, ce qui représente une progression de 14,5% par rapport aux ventes de 131,8 millions réalisées l'an dernier. Les ventes dans la catégorie du bois d'oeuvre à usage résidentiel ont totalisé 38,6 millions, comparativement à 41,9 millions un an plus tôt.

Stella-Jones est un chef de file dans la production et la commercialisation de produits en bois traité sous pression.