Source ID:; App Source:

Kimberly-Clark déçoit

Le groupe de produits de grande consommation Kimberly-Clark (KMB)... (Photo archives AP)

Agrandir

Photo archives AP

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Agence France-Presse
New York

Le groupe de produits de grande consommation Kimberly-Clark (KMB) a déçu mardi avec un bénéfice trimestriel en baisse et des prévisions annuelles légèrement réduites, invoquant un environnement «difficile».

Au deuxième trimestre, le fabricant des couches-culottes Huggies a enregistré un bénéfice net en baisse de 3,2% à 509 millions de dollars, selon un communiqué de l'entreprise.

Par action et hors exceptionnels, indicateur clé à Wall Street, le bénéfice ressort à 1,49 dollar, inférieur de 1 cent à la prévision moyenne des analystes.

Le chiffre d'affaires a pourtant progressé de 1,4%, à 5,34 milliards de dollars, un peu au-dessus des attentes (5,32 milliards).

Le groupe a expliqué que ses résultats avaient bénéficié d'une croissance organique des ventes et de réductions de coûts, mais qu'ils avaient été affectés par une hausse des prix des matières premières, de taux de changes défavorables et des résultats décevants de certaines filiales.

Par conséquent, le bénéfice ajusté par action est désormais attendu entre 6,0 et 6,15 dollars sur l'année, contre une précédente fourchette de 6,00 à 6,20 dollars. Les analystes tablent sur des résultats situés entre 5,77 et 6,12 dollars.

«Au milieu de l'exercice, nous sommes essentiellement sur les rails pour atteindre nos objectifs», a assuré le PDG Thomas Falk, cité dans le communiqué.

«Et bien que nos prévisions abaissées prennent en compte un environnement un peu plus difficile, nous restons optimistes quant à nos chances de générer des retours attractifs pour les actionnaires», a-t-il ajouté.

Kimberly-Clark, qui vient de se restructurer en Europe, espère aussi finaliser «à la fin octobre» la séparation d'avec sa branche médicale, qu'il veut rendre indépendante sous le nom Halyard Health, pour se recentrer sur des produits plus grand public.

Cette division est spécialisée dans les produits chirurgicaux et de prévention des infections, comme des masques, des tubes de trachéotomie ou des sondes alimentaires par exemple. Elle fabrique aussi des appareils médicaux (pour gérer la douleur ou respiratoires...) et a réalisé un chiffre d'affaires de 1,6 milliard de dollars l'an dernier.




Les plus populaires : Affaires

Tous les plus populaires de la section Affaires
sur Lapresse.ca
»

Autres contenus populaires

La liste:-1:liste; la boite:219:box; tpl:html.tpl:file
image title
Fermer