Source ID:; App Source:

Bombardier dément le départ de Pierre Beaudoin

Le président exécutif du conseil d'administration de Bombardier,... (PHOTO DAVID BOILY, ARCHIVES LA PRESSE)

Agrandir

Le président exécutif du conseil d'administration de Bombardier, Pierre Beaudoin

PHOTO DAVID BOILY, ARCHIVES LA PRESSE

Bombardier dément la nouvelle émanant de l'agence Reuters voulant que Pierre Beaudoin quitte la présidence exécutive du conseil de l'entreprise au début de 2016.

« Je ne sais pas d'où ça vient », a lancé à quelques journalistes le président et chef de la direction de Bombardier, Alain Bellemare, à l'issue d'un événement organisé ce matin à Mirabel pour souligner l'homologation du CS100, le plus petit membre de la famille C Series. 

« Il s'agit de pure spéculation », a pour sa part indiqué la directrice des communications Isabelle Rondeau, citée par l'agence QMI.

Reuters a indiqué qu'elle tenait cette information d'une « source qui est au courant des discussions à ce sujet » et « qui n'est pas autorisée à parler publiquement ».

Pierre Beaudoin n'a pas assisté à l'événement à Mirabel ce matin. M. Bellemare a voulu minimiser la signification de cette absence.

« C'est la certification de la C Series, a-t-il expliqué. Je suis le président et chef de la direction, je suis en charge, c'est pour ça que je suis là. Lorsque nous faisons de plus gros événements, ils vont venir, Pierre (Beaudoin), Laurent (Beaudoin) et les membres du conseil d'administration. »

En moins d'un an, la haute direction de Bombardier a subi des changements radicaux. Alain Bellemare a remplacé Pierre Beaudoin à la tête de l'entreprise en février. Au cours des mois qui ont suivi, Bombardier a nommé de nouveaux présidents pour gérer Bombardier Avions commerciaux, Bombardier Avions d'affaires et Bombardier Transport. L'entreprise a effectué d'autres changements à la haute direction, incluant le poste de chef de la direction financière.

Le conseil d'administration n'a pas connu de changements équivalents.

En novembre dernier, la Caisse de dépôt et placement du Québec est devenue actionnaire de Bombardier Transport, la division ferroviaire de l'entreprise. La Caisse a investi 1,5 milliard de dollars US (environ deux milliards CAN), ce qui permet d'acquérir 30 % de Bombardier Transport.

En vertu de son entente avec la Caisse, Bombardier s'est engagée à travailler en collaboration avec elle en vue d'obtenir son approbation en ce qui concerne la nomination de tout nouvel administrateur indépendant.




À découvrir sur LaPresse.ca

Les plus populaires : Affaires

Tous les plus populaires de la section Affaires
sur Lapresse.ca
»

Autres contenus populaires

La liste:-1:liste; la boite:219:box; tpl:html.tpl:file
image title
Fermer