Le chantier naval Davie a obtenu un contrat de 16 millions de dollars du gouvernement fédéral pour moderniser un navire de la Garde côtière canadienne (GCC).

Mis à jour le 7 juill. 2015
LA PRESSE CANADIENNE

L'octroi de ce contrat permettra «d'appuyer la création de 100 emplois» dans le secteur de la construction navale dans la région, a déclaré mardi dans un communiqué le député de la circonscription dans laquelle se trouve le chantier, Steven Blaney.

Les travaux qui seront effectués sur le brise-glace Henry Larsen afin de prolonger sa durée de vie devraient commencer en juillet 2015 et se terminer avant mai 2016, selon le gouvernement fédéral.

Au Syndicat des travailleurs du chantier naval de Lauzon, on se réjouit d'avoir décroché ce quatrième contrat de la GCC en l'espace d'un peu moins d'un an.

Mais celui que Chantier Davie Canada veut «vraiment obtenir», c'est celui du ravitailleur de la Défense nationale, plus lucratif, qui permettra de «maintenir des emplois stables», a précisé son président, Jean Blanchette.

En mai dernier, faute d'ouvrage, le chantier naval situé à Lévis a dû mettre à pied 234 de ses quelque 800 travailleurs, selon le leader syndical.

Environ une centaine des employés qui avaient repris le chemin de la maison devraient donc être rappelés pendant la période visée par les travaux, a évalué M. Blanchette.

Le projet est en partie financé par la Stratégie nationale d'approvisionnement en matière de construction navale, qui vise à renouveler la flotte de la GCC.