Source ID:43381; App Source:cedromItem

Journée douce-amère pour Pratt & Whitney Canada

La journée d'hier a apporté une bonne et une mauvaise nouvelle à Pratt&Whitney... (PHOTO PAUL CHIASSON, ARCHIVES PC)

Agrandir

PHOTO PAUL CHIASSON, ARCHIVES PC

La journée d'hier a apporté une bonne et une mauvaise nouvelle à Pratt & Whitney Canada (P&WC).

Le motoriste de Longueuil a d'abord annoncé l'homologation des moteurs qui propulseront deux nouveaux biréacteurs d'affaires de Gulfstream. C'est en octobre dernier que l'avionneur a choisi le moteur PW800 de P&WC pour équiper le G500 et le G600. Ce moteur sera assemblé et testé à Mirabel.

Le motoriste avait développé ce moteur au milieu des années 2000 pour ce qui devait être le plus gros avion d'affaires de Cessna, le Columbus. La récession de 2008-2009 a toutefois forcé Cessna à abandonner le Columbus, et le PW800 a perdu sa plateforme. Les appareils de Gulfstream ont donné une nouvelle vie à ce moteur.

Par ailleurs, Airbus Helicopters (anciennement Eurocopter) a annoncé hier qu'elle n'utilisera pas le moteur PW210 de P&WC pour motoriser son nouvel appareil X4. Lorsqu'elle avait lancé le X4 en 2012, Airbus Helicopters avait choisi de travailler avec les moteurs de deux motoristes, P&WC et Turbomeca, pour concevoir l'appareil. Or, après cette phase préliminaire et après une étude plus complète du marché, Airbus Helicopters a décidé de placer l'appareil dans une catégorie supérieure, ce qui nécessite un moteur plus puissant. Airbus Helicopter a alors opté pour le moteur de Turbomeca.

L'entreprise a toutefois réitéré qu'elle continuerait à travailler avec P&WC dans le cadre d'autres programmes.




Les plus populaires : Affaires

Tous les plus populaires de la section Affaires
sur Lapresse.ca
»

Autres contenus populaires

La liste:-1:liste; la boite:219:box; tpl:html.tpl:file
image title
Fermer