Source ID:; App Source:

Airbus distancé par Boeing au premier trimestre

Airbus s'est fait largement distancer par Boeing au premier trimestre sur le... (Photo Regis Duvignau, archives Reuters)

Agrandir

Photo Regis Duvignau, archives Reuters

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Agence France-Presse

Airbus s'est fait largement distancer par Boeing au premier trimestre sur le front des commandes et livraisons, selon un bilan commercial publié vendredi.

L'avionneur européen a en effet annoncé avoir enregistré 103 commandes nettes et 141 livraisons pour les trois premiers mois de l'année quand son rival américain comptabilise 235 commandes nettes et 161 livraisons sur la même période.

Airbus a en outre accusé 55 annulations de commandes dont 12 exemplaires du futur long-courrier A350-800 contre 40 annulations pour Boeing.

L'A350-800 est la version courte de l'A350, nouvelle famille des gros porteurs A350. Le premier exemplaire de cet appareil de 270 sièges devrait être commercialisé en 2016 alors que l'A350-900 (version intermédiaire comprenant 314 sièges) doit être lancé d'ici la fin de l'année.

L'A350-800 ne suscite pas l'intérêt escompté, les compagnies ayant tendance à jeter leur dévolu sur des appareils de plus grande capacité si bien que l'avionneur envisage d'augmenter sa capacité. «Cet avion se fera, mais son marché sera plus réduit que ce que nous avions prévu», avait reconnu le PDG d'Airbus Fabrice Brégier il y a quelques mois.

Pour le seul mois de mars, Airbus souligne le dynamisme du transport aérien en Chine qui a dopé son carnet de commandes, «quatre compagnies du pays ayant acquis 28 (long-courriers) A330».

Dans le segment des moyen-courriers, Airbus a enregistré la commande de huit A321neo, version remotorisée, passée par Philippine Airlines et celle de SaudiGulf portant sur quatre A320, version classique. À la fin du mois écoulé, le carnet de commandes total comprenait 5521 appareils.

En mars, l'avionneur a par ailleurs livré 58 appareils.

Au premier trimestre, Boeing a notamment bénéficié, au détriment de son concurrent européen, de la politique de renouvellement de la flotte moyen-courriers d'Air Canada. Le transporteur canadien, client historique d'Airbus qui opérait des A320 et 321, a finalisé avec l'américain une commande ferme de 61 B737.

En 2013, Airbus avait enregistré un nouveau record de commandes d'avions, battant son rival américain Boeing pour établir la meilleure performance commerciale de l'histoire de l'aéronautique.

Les commandes nettes du constructeur européen avaient atteint 1503 unités, contre 1355 pour l'avionneur de Seattle.




Les plus populaires : Affaires

Tous les plus populaires de la section Affaires
sur Lapresse.ca
»

Autres contenus populaires

La liste:-1:liste; la boite:219:box; tpl:html.tpl:file
image title
Fermer