Source ID:558873; App Source:cedromItem

Investisseurs, soyez prêts, le 22 septembre!

Marie-Claude Boisvert, chef de l'exploitation de Capital régional... (SARAH MONGEAU-BIRKETT, LA PRESSE)

Agrandir

Marie-Claude Boisvert, chef de l'exploitation de Capital régional et coopératif Desjardins, veut que le plus de personnes possible profitent de son émission.

SARAH MONGEAU-BIRKETT, LA PRESSE

André Dubuc
André Dubuc
La Presse

Pour les investisseurs intéressés à profiter du crédit d'impôt de Capital régional et coopératif Desjardins (CRCD), le 22 septembre est la date à encercler sur le calendrier.

Ce jour-là marque le début de la prise de rendez-vous pour souscrire à l'émission 2014 du CRCD, dont le volume sera limité à 63 millions de dollars, soit l'équivalent des rachats d'actions survenus au cours de l'année précédente.

L'émission précédente, de 150 millions, s'était écoulée en six heures, ce qui avait provoqué le mécontentement de nombreux clients arrivés trop tard pour profiter du généreux crédit d'impôt rattaché à ce fonds fiscalisé.

Desjardins s'attend à écouler l'émission 2014 tout aussi rapidement, parce qu'il y a moins d'actions sur le marché. La vente à proprement parler commencera deux semaines plus tard, le 6 octobre.

La prise de rendez-vous sera obligatoire cette année. Aucune action ne sera vendue par téléphone, assure Desjardins, qui veut absolument éviter que ne se reproduisent les désagréments de l'an dernier où des caisses avaient vendu plus d'actions de CRCD qu'il n'y en avait en réalité.

Il avait fallu rappeler environ 2000 investisseurs après coup pour leur dire que leur investissement avait été annulé faute d'actions.

«On a eu des gens insatisfaits, reconnaît sans détour Marie-Claude Boisvert, chef de l'exploitation de CRCD, en entrevue avec La Presse Affaires. On est désolés. L'engouement a été très fort. On a révisé toutes nos façons de faire. On essaie de se donner des outils. Mais ça ne sera jamais parfait parce que ces choses arrivent dans n'importe quelles circonstances où l'offre est plus petite que la demande.»

Souscription maximale abaissée

Parmi les changements apportés, la souscription maximale est abaissée de 5000 à 3000$, pour permettre à un plus grand nombre d'actionnaires de participer à l'émission. CRCD compte plus de 100 000 actionnaires. Pour une cotisation maximale de 3000$, le crédit d'impôt, qui passe cette année de 50 à 45% à la suite d'une décision de Québec, s'élève à 1350$. La somme doit rester dans le CRCD durant au moins sept ans.

Chaque caisse aura dorénavant un quota établi en fonction de la taille de la population qu'elle dessert plutôt qu'en fonction des ventes historiques. Avant, une caisse gardait son quota deux jours; elle le gardera désormais deux semaines.

Desjardins a aussi installé des clés informatiques par caisse. «Quand une caisse atteint son quota, la clé bloque toute transaction subséquente», explique Mme Boisvert.

Ces changements sont bien accueillis par Richard Falardeau, l'un des actionnaires de CRCD qui s'était fait refuser son investissement l'an dernier, ce dont il s'était plaint dans nos pages. «Je trouve les mesures très positives, dit-il au téléphone, tout particulièrement l'arrêt automatique des systèmes informatiques une fois la limite permise atteinte. C'est là que ça avait mal fonctionné l'année dernière.»

Populaires chez les jeunes retraités

Avec un crédit d'impôt de 45%, l'actionnaire obtient un rendement de 8,1% après sept ans si le prix de l'action reste constant au cours de la période. Le prix de l'action est actuellement fixé à 11,66$. Il variera à la publication des résultats semestriels.

CRCD est particulièrement populaire auprès des jeunes retraités qui ne peuvent plus cotiser aux REER faute de revenus.

Participations majoritaires

CRCD investit environ 60% de son actif dans les PME québécoises. À la différence du Fonds FTQ et de Fondaction CSN, le fonds Desjardins prend à l'occasion des participations majoritaires dans des entreprises, dans des cas de transfert de propriété. Le fonds a investi près de 200 millions en 2013-2014. Il prévoit investir de 120 à 160 millions cette année.

Émission 2014/ Émission 2015

Date début prise

de rendez-vous 22 septembre 2014 /30 mars 2015

Date début des ventes 6 octobre 2014 /13 avril 2015

Émission 63 millions/ 150 millions

Crédit d'impôt 45% /45%

Souscription maximale 3000$/ 3000$




Les plus populaires : Affaires

Tous les plus populaires de la section Affaires
sur Lapresse.ca
»

Autres contenus populaires

La liste:-1:liste; la boite:219:box; tpl:html.tpl:file
image title
Fermer