La Banque TD est la quatrième à baisser ses taux hypothécaires

TD Canada Trust compte maintenant une offre spéciale... (Photo Norm Betts, Bloomberg)

Agrandir

TD Canada Trust compte maintenant une offre spéciale de 3,69% pour un prêt hypothécaire à taux fixe de cinq ans, en baisse par rapport au taux de 3,79% qui était en vigueur depuis le mois d'août.

Photo Norm Betts, Bloomberg

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
La Presse Canadienne
TORONTO

Une autre grande banque canadienne, la Banque TD (T.TD), a légèrement baissé ses taux hypothécaires, mercredi, à la suite de la réduction initialement opérée par la Banque Royale (T.RBC) durant le week-end.

TD Canada Trust compte maintenant une offre spéciale de 3,69% pour un prêt hypothécaire à taux fixe de cinq ans, en baisse par rapport au taux de 3,79% qui était en vigueur depuis le mois d'août. La banque a également modifié plusieurs de ses autres taux fermés.

Au cours du week-end, la Banque Royale a diminué de 10 points de base les taux de plusieurs de ses prêts hypothécaires à taux fixe, ayant porté à 3,69% son offre spéciale pour un prêt hypothécaire à taux fixe de cinq ans.

La Banque de Montréal (T.BMO) et la Banque Scotia (T.BNS) ont imité la Royale mardi.

La Banque Scotia a diminué à 3,49% son prêt hypothécaire à terme fixe de cinq ans, soit une diminution de 10 points de pourcentage comparativement à la veille.

De son côté, BMO a diminué de 10 à 20 points plusieurs de ses taux, notamment son taux fixe de cinq ans, qui est maintenant de 3,69%, par rapport 3,89% auparavant.

Ces modifications sont survenues avant que la Banque du Canada n'annonce, mercredi, qu'elle laissait inchangé son taux directeur, à 1%.

La banque centrale a également maintenu sa neutralité en ce qui a trait à son prochain changement de taux, qui pourrait aussi bien être une baisse qu'une hausse. Le taux directeur n'a pas bougé depuis plus de trois ans, dans un contexte de lente reprise et de faible inflation.

Bien qu'elle ait constaté des améliorations dans les conditions économiques canadiennes, la Banque du Canada a dit s'attendre à ce que l'inflation soit encore plus faible qu'elle ne l'avait d'abord cru, en partie en raison de la forte concurrence entre les détaillants.




Les plus populaires : Affaires

Tous les plus populaires de la section Affaires
sur Lapresse.ca
»

Autres contenus populaires

La liste:-1:liste; la boite:219:box; tpl:html.tpl:file
image title
Fermer