Mission québécoise: une trentaine d'ententes de partenariats à Pékin

Une forte délégation de membres de la Mission... (Photo FRED DUFOUR, archives Agence France-Presse)

Agrandir

Une forte délégation de membres de la Mission économique du Québec en Chine était rassemblée dans un hôtel de Pékin pour signer une trentaine d'ententes avec des partenaires chinois.

Photo FRED DUFOUR, archives Agence France-Presse

La Mission économique québécoise en Chine a annoncé lundi matin (heure de Pékin) la conclusion d'une trentaine d'ententes commerciales et universitaires avec différents partenaires chinois. Les retombées immédiates des investissements annoncés et des ventes attendues totalisent 239 millions et créeront 107 emplois.

Une forte délégation de membres de la Mission économique du Québec en Chine était rassemblée dans un hôtel de Pékin pour signer une trentaine d'ententes avec leurs partenaires chinois.

Beaucoup de ces ententes ont porté sur l'ouverture de nouvelles antennes d'institutions d'enseignement québécoise en Chine ou de collaboration de recherche avec des institutions universitaires chinoises.

Sur le plan des affaires, la société RHST Industries de Pointe-Claire, spécialisée dans la technologie de perle d'eau destinée à l'agriculture hydroponique a annoncé une entente avec la société BCEG qui se traduira par la vente pour 10 millions de ses systèmes sur une période de 24 mois.

Si l'entente est concluante, le partenariat pourrait générer jusqu'à 100 millions de revenus sur cinq ans et entrainer la création de 50 emplois. RHST a conclu une autre entente avec le fabricant de serres de haute technologie Kingpeng qui se traduira par des ventes de 20 millions sur 18 mois et jusqu'à 300 millions sur trois ans.

La société Bois Franc DV de l'Outaouais a décroché un contrat avec trois sociétés construction chinoise qui comptent utiliser du bois d'ingénierie québécois pour réaliser des habitations écologiques.

Les contrats de 5 millions sur trois ans devrait entrainer la création d'une quinzaine d'emplois.

La société Enerkem a signé une entente de 125 millions en vue de la création d'une coentreprise avec Sinobioway Group qui souhaite réaliser la construction de plus de 100 usines de biocarburant à travers le monde.

L'entreprise Pajar a signé une entente avec un nouveau distributeur chinois qui permettra une augmentation annuelle des ventes de 50 000 paires bottes, de vestes et d'accessoires d'une valeur de 4,5 millions.

Le CTC Group s'est associé à un partenaire chinois en vue d'un investissement de 50 millions pour le développement d'un centre sportif, le Canadôme à Pékin, qui va intégrer les technologies de plusieurs entreprises québécoises.

La société Casavant va installer un orgue à tuyaux dans la future salle de concert de l'Orchestre philarmonique de Chine à Pékin, un contrat d'une valeur de 2,5 millions.

CACAO 70 qui fabrique au Québec des produits à base de chocolat va ouvrir un premier établissement à Tianjin. L'entreprise compte 20 restaurants-boutiques au Canada.

La société Industries Orkan, de St-Hubert, qui fabrique des purificateurs d'air sous la marque Épurair a annoncé l'ouverture d'un nouveau bureau, en plein coeur du centre logistique de Shangaï qui servira de centre administratif et de centre de formation pour ses détaillants en Chine.

Enfin le concepteur et fabricant de solutions robotiques Kinova ouvrira un nouveau bureau à Shangaï, au Centre d'innovation en robotique médicale de l'Université Jia Tong. Kinova est déjà partenaire avec HRG Robot Group, l'un des plus importants fournisseurs de technologies robotiques en Chine.

Voici quelques annonces qui ont été faites sur le plan des affaires.

RHST INDUSTRIES

La société RHST Industries de Pointe-Claire, spécialisée dans la technologie de perle d'eau destinée à l'agriculture hydroponique, a annoncé une entente avec la société BCEG qui se traduira par la vente pour 10 millions de ses systèmes sur une période de 24 mois. Si l'entente est concluante, le partenariat pourrait générer jusqu'à 100 millions de revenus sur cinq ans et entraîner la création de 50 emplois.

RHST a conclu une autre entente avec le fabricant de serres de haute technologie Kingpeng qui se traduira par des ventes de 20 millions sur 18 mois et jusqu'à 300 millions sur trois ans.

BOIS FRANC DV

La société Bois Franc DV de l'Outaouais a décroché un contrat avec une société de construction chinoise qui compte utiliser du bois d'ingénierie québécois pour réaliser des habitations écologiques. Le contrat de 5 millions sur trois ans devrait entraîner la création d'une vingtaine d'emplois.

ENERKEM

La société Enerkem a signé une entente de 125 millions en vue de la création d'une coentreprise avec Sinobioway Group, qui souhaite réaliser la construction de plus de 100 usines de biocarburant à travers le monde.

ORKAN

La société Industries Orkan, de Saint-Hubert, qui fabrique des purificateurs d'air sous la marque Épurair, a annoncé l'ouverture d'un nouveau bureau, en plein coeur du centre logistique de Shanghai, qui servira de centre administratif et de centre de formation pour ses détaillants en Chine.

KINOVA

Enfin, le concepteur et fabricant de solutions robotiques Kinova ouvrira un nouveau bureau à Shanghai, au Centre d'innovation en robotique médicale de l'Université Jia Tong. Kinova est déjà partenaire avec HRG Robot Group, l'un des plus importants fournisseurs de technologies robotiques en Chine.




Les plus populaires : Affaires

Tous les plus populaires de la section Affaires
sur Lapresse.ca
»

Autres contenus populaires

La liste:-1:liste; la boite:219:box; tpl:html.tpl:file
image title
Fermer