Source ID:; App Source:

La Bourse sourit à la Caisse

Michael Sabia, président de la Caisse de dépôt... (Photo Ivanoh Demers, Archives La Presse)

Agrandir

Michael Sabia, président de la Caisse de dépôt et placement du Québec a qualifié la performance de l'institution de «raisonnable» dans le contexte économique actuel.

Photo Ivanoh Demers, Archives La Presse

André Dubuc
André Dubuc
La Presse

La Caisse de dépôt et placement du Québec a connu un premier semestre 2014 satisfaisant avec un rendement d'un peu moins de 7% de janvier à juin, une performance conforme à son portefeuille de référence.

L'actif net des déposants atteint 214,7 milliards, en hausse de 14,6 milliards par rapport à son niveau du 31 décembre 2013. Le rendement sur les placements contribue pour 13,3 milliards de la hausse, et les dépôts nets représentent 1,3 milliard.

Le président et chef de la direction de la Caisse, Michael Sabia, a qualifié cette performance de «raisonnable», ajoutant qu'elle reflétait la tenue des marchés boursiers. «Ce n'est pas surprenant que notre performance soit au même niveau que celui de notre portefeuille de référence», a observé M. Sabia.

Depuis le début de l'année, les actions ont produit un rendement de 8,8%, un bon point de pourcentage au-dessus de l'indice. Pour leur part, les titres de revenu fixe ont dégagé une performance de 4,7%, semblable à leur indice de référence.

Immeubles et infrastructures

Pour ce qui est de la troisième grande catégorie d'actif, les placements sensibles à l'inflation, une catégorie dans laquelle on trouve les participations dans les immeubles et les infrastructures, le rendement atteint 3,5% au cours des 6 premiers mois de l'année, moins de la moitié de celui de l'indice de référence.

L'institution évoque deux raisons pour expliquer l'écart. Premièrement, le portefeuille infrastructures se compare à un indice de référence composé uniquement de titres d'infrastructures inscrits en Bourse, alors que la Caisse dispose de placements privés dans son portefeuille.

Deuxièmement, la Caisse a investi 2,5 milliards dans de nouvelles acquisitions depuis décembre 2013. Or, la performance de ces nouveaux actifs n'est pas pleinement reflétée au 30 juin 2014.

Le rendement annualisé sur 4 ans atteint 11,1%, légèrement supérieur au rendement du portefeuille de référence. Le résultat surpasse largement les besoins de ses déposants, qui comptent sur un rendement annuel de 6 à 6,5% pour remplir leurs engagements à long terme.

La Caisse de dépôt est un investisseur institutionnel qui gère les fonds provenant principalement de régimes de retraite et d'assurances publics et privés.

L'Association québécoise des retraité(e)s des secteurs public et parapublic a salué les bons résultats de la Caisse. Le rendement obtenu laisse «entrevoir un avenir encourageant pour la viabilité et la pérennité des régimes de retraite à prestations déterminées», a indiqué l'Association.

- Avec La Presse Canadienne




Les plus populaires : Affaires

Tous les plus populaires de la section Affaires
sur Lapresse.ca
»

Autres contenus populaires

La liste:-1:liste; la boite:219:box; tpl:html.tpl:file
image title
Fermer