Avec la mésaventure du PCAA, la Caisse s'est brûlé les doigts. Mais elle entend améliorer sa gestion du risque pour ne plus que ça se reproduise.

Mis à jour le 25 févr. 2009
Hugo Fontaine
Hugo Fontaine LA PRESSE

Désormais, la Caisse exige deux sources de notation pour tous les placements. Elle a instauré un moratoire sur les nouveaux instruments financiers, le temps de procéder à une revue générale des pratiques de la Caisse.Dans cette revue générale, la Caisse va étudier la gestion des risques face aux scénarios extrêmes et le resserrement du processus d'approbation de nouvelles activités de placement.

La Caisse compte aussi ouvrir de nouveaux postes de haut niveau en gestion de risque, postes qui seront intégrés aux portefeuilles spécialisés.