Les importations chinoises en provenance de Corée du Nord sont tombées en avril au plus bas depuis près de trois ans, alors que Pékin est appelé à faire pression pour faire renoncer son allié à son programme nucléaire, selon des chiffres officiels publiés mardi.

Publié le 23 mai 2017
AGENCE FRANCE-PRESSE

La Chine, principal allié diplomatique et partenaire commercial de la Corée du Nord, a arrêté d'acheter du charbon, privant ainsi le pays d'une de ses principales sources de devises dont elle a besoin pour financer ses programmes d'armement.

Toutefois les États-Unis ont poussé la Chine à aller plus loin.

Les importations chinoises en provenance de Corée du Nord ont chuté de 13,4% en avril par rapport au mois précédent, à 99,3 millions de dollars, soit le niveau le plus bas depuis juin 2014, selon les statistiques des douanes chinoises.

Les exportations chinoises vers la Corée du Nord ont baissé de 12% en avril par rapport au mois précédent, s'établissant à 288,2 millions de dollars.

Les tensions demeurent élevées dans la péninsule coréenne après notamment le dernier lancement, dimanche dernier, d'un missile par Pyongyang.