Le Premier ministre chinois Wen Jiabao a affirmé vendredi que le gouvernement était intervenu pour ralentir et maintenir la croissance économique de son pays à un rythme raisonnable. Il a promis que la croissance resterait «stable et rapide» cette année.

Mis à jour le 16 juill. 2010
ASSOCIATED PRESS

Le ralentissement de la croissance est «avant tout le résultat d'une régulation et d'un contrôle actif», a assuré M. Wen lors d'une conférence de presse dans la capitale, aux côtés de la chancelière allemande Angela Merkel.

La croissance a ralenti au deuxième trimestre 2010 à 10,3% contre 11,9% au premier, selon les statistiques officielles publiées jeudi. Fin 2009, le gouvernement a commencé fin 2009 à réduire la voilure de son plan de relance et a calmé le marché du crédit.

Ces mesures destinées à éviter la surchauffe de l'économie chinoise peuvent freiner la reprise mondiale si elles font baisser les importations, d'acier notamment. M. Wen a déclaré que le gouvernement s'efforcerait de promouvoir davantage l'efficacité énergétique et la consommation intérieure.

Pékin vise une croissance de 8% pour l'année 2010 mais les analystes du secteur privé ainsi que le Fonds monétaire international tablent sur jusqu'à 10,5%.