Source ID:; App Source:

Le FBI se penche sur les comptes de Freddie Mac

Le géant du refinancement hypothécaire est soupçonné d'avoir retardé la... (Photo: Agence France-Presse)

Agrandir

Photo: Agence France-Presse

Agence France-Presse
Washington

Le Federal Bureau of Investigation (FBI) des États-Unis enquête sur les comptes du géant du refinancement hypothécaire Freddie Mac, soupçonné d'avoir retardé la publication de certaines pertes liées à des produits dérivés.

C'est ce qu'affirme le Wall Street Journal jeudi.Selon le quotidien financier, citant des sources proches du dossier, un rapport de février 2008 de la société d'investigation Kroll relevait qu'une «application impropre» de normes comptables avait permis à Freddie Mac de «retarder (la publication) de milliards de dollars de pertes survenues de 2001 à 2004» sur des contrats de produits dérivés.

«Ces pertes, qui s'élèvent aujourd'hui à 3,7 milliards, devraient être reconnues progressivement dans la publication des résultats trimestriels au cours des prochaines années», poursuit le WSJ.

Ce rapport, commandé par le régulateur supervisant le refinancement hypothécaire (FHFA) n'a jamais été rendu public, mais a été consulté par des enquêteurs du FBI qui ont cherché récemment à en savoir plus sur les informations qu'il contient, indique le journal.

Par ailleurs, souligne le quotidien, le ministère de la Justice et le régulateur boursier Securities and Exchange Commission enquêtent de leur côté «depuis au moins six mois», sur les pratiques comptables de Freddie Mac, ainsi que sur celles de son homologue et concurrent, Fannie Mae.

Freddie Mac a enregistré en 2008 une perte colossale de 50,1 milliards, contre 58 milliards pour Fannie Mae.

Les deux établissements, qui garantissent plus de 40% de l'encours des prêts immobiliers accordés aux Etats-Unis, ont été sauvés de la faillite par l'État américain pour un coût pouvant s'élever jusqu'à 200 milliards pour le département du Trésor.

Une porte-parole du FHFA a indiqué au WSJ que le régulateur avait choisi de l'an dernier ne pas donner suite au rapport de Kroll en raison de «désaccords parmi les experts».




la boite: 4391560:box; tpl: 300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Affaires

Tous les plus populaires de la section Affaires
sur Lapresse.ca
»

Autres contenus populaires

La liste:-1:liste; la boite:219:box; tpl:html.tpl:file
image title
Fermer