Source ID:; App Source:

La famille Wirtz vendra de l'alcool au Canada

Rockwell « Rocky » Wirtz, président de Wirtz Beverage Group.... (Photo Ivanoh Demers, La Presse)

Agrandir

Rockwell « Rocky » Wirtz, président de Wirtz Beverage Group.

Photo Ivanoh Demers, La Presse

Les Molson ne seront bientôt plus la seule famille à détenir une équipe de la Ligue nationale de hockey (LNH) et à brasser des affaires dans le commerce de l'alcool à Montréal.

La famille Wirtz, propriétaire des Blackhawks de Chicago, a annoncé hier l'achat de la division de vente des vins et spiritueux de Diageo au Canada. Le groupe Wirtz Beverage deviendra, par le biais de la nouvelle entité Vins et spiritueux Wirtz Canada, le courtier exclusif au Canada des vins et spiritueux de Diageo comme les whiskies Johnnie Walker et Crown Royal, la vodka Smirnoff, le rhum Captain Morgan et la bière Guinness.

Au Québec, l'entreprise vendra notamment ces marques d'alcool à la Société des alcools du Québec (SAQ), qui détient un monopole sur l'importation d'alcool dans la province.

Le groupe Wirtz Beverage, qui oeuvre dans le commerce de l'alcool aux États-Unis depuis 1945, distribue des boissons alcoolisées dans six États américains, dont l'Illinois. «Nous faisons des affaires avec Diageo aux États-Unis et quand nous avons entendu qu'ils songeaient à se retirer de la vente de leurs produits au Canada, ça semblait un partenariat naturel pour nous. Nous avions déjà vendu de l'alcool au Canada il y a longtemps avec la famille Norris comme partenaire. Nous revenons en quelque sorte au point de départ», dit Rockwell Rocky Wirtz, président de Wirtz Beverage Group, en entrevue à La Presse Affaires. Le groupe Wirtz Beverage est l'une des divisions de Wirtz Corporation, l'une des sociétés fermées les plus importantes aux États-Unis avec un chiffre d'affaires annuel d'environ 2 milliards US.

M. Wirtz croit pouvoir hausser les ventes des marques de Diageo au Canada. «Nous croyons qu'il y a un potentiel pour hausser les ventes, introduire de nouvelles marques et innover», dit-il.

Accompagné de Savard

Son statut de propriétaire de l'équipe championne de la Coupe Stanley stimulera-t-il les ventes au Canada ou leur nuira-t-il? «Ce n'est probablement pas une mauvaise affaire. Ça rend les présentations peut-être un peu plus faciles parce que les gens connaissent les Blackhawks. Ce n'est pas comme si c'était Joe Smith qui arrivait», dit M. Wirtz, qui était d'ailleurs accompagné hier de l'ancien joueur des Blackhawks et du Canadien, Denis Savard, pour rencontrer ses futurs employés montréalais.

L'entente entre le groupe Wirtz Beverage et Diageo entrera en vigueur le 1er juillet. Diageo continuera d'assurer la production et la distribution de ses marques de vins et spiritueux, qui seront dorénavant vendues au Canada par le groupe Wirtz Beverage. Vins et spiritueux Wirtz Canada espère que les 140 employés du service des ventes de Diageo au Canada, dont environ une vingtaine au Québec, viendront travailler pour la nouvelle entité à partir de juillet. L'entreprise a également l'intention d'engager quelques employés supplémentaires.

Le groupe Wirtz Beverage est familier avec l'environnement réglementaire québécois et le monopole de la SAQ sur l'importation d'alcool. «Aux États-Unis, 19 États réglementent la vente d'alcool d'une façon très similaire à celle du Canada, où toutes les provinces exercent un contrôle par le biais d'un organisme réglementaire et exploitent des points de vente à travers une société d'État. C'est très similaire au système en Colombie-Britannique, alors que la SAQ et la LBCO ont un monopole au Québec et en Ontario», dit Julian Burzynski, qui dirigera Vins et spiritueux Wirtz Canada à titre de vice-président à la direction de Wirtz Beverage Group.

----------------

Quatre questions de hockey à Rocky Wirtz

Pour ou contre la participation des joueurs de la LNH aux Jeux olympiques en 2018?

«Ce n'est pas à moi de décider mais à la LNH et à l'Association des joueurs, dit Rockwell Rocky Wirtz. Je ne détiens qu'un seul des 30 votes parmi les propriétaires. Ce fut une belle expérience à Sotchi, mais heureusement, aucun de nos joueurs [des Blackhawks] ne s'est blessé. Je sympathise avec ceux qui sont revenus des Jeux blessés. À chaque tir au but, mon coeur arrêtait presque de battre. S'il avait fallu qu'un joueur se fracture le pied en bloquant un tir...»

De Québec à Chicago

Que pense-t-il du retour d'une équipe de la LNH à Québec? «Je ne ferai pas de commentaires sur ce dossier, qui est celui du commissaire Gary Bettman», dit M. Wirtz, qui ne connaît pas personnellement Pierre Karl Péladeau. Le propriétaire des Blackhawks est plus volubile quand il s'agit de sa propre équipe, championne en titre de la Coupe Stanley. La dernière fois qu'une équipe a gagné le précieux trophée deux ans de suite? «Detroit [en 1997 et 1998], répond-il tout de suite. Mais il n'y a pas de mal à ce qu'une équipe le fasse à nouveau prochainement!»

Pour ou contre les bagarres?

«La Ligue fait un bien meilleur travail sur le plan des bagarres, notamment avec le règlement empêchant d'enlever son équipement, souligne Rockwell Rocky Wirtz. Il y a aussi plus de finesse dans le jeu. Pour se battre avec un joueur, il faut l'attraper, et le jeu est devenu de plus en plus rapide. Ce qui est plus dangereux, ce sont les coups à la tête par derrière [«blind side hits» ]. Il y a place à l'amélioration, et la ligue y travaille d'ailleurs. Personne ne veut voir un joueur se blesser. Je ne vois rien de mal à augmenter les suspensions pour les récidivistes.»

Des liens avec Geoff Molson et Marc Bergevin

Non, la famille Wirtz ne vient pas faire des affaires dans le commerce de l'alcool au Canada parce que Geoff Molson leur a ravi Marc Bergevin (le DG du CH et un ex-employé des Blackhawks) il y a deux ans. «Geoff est un homme remarquable et très respecté, dit Rockwell Rocky Wirtz. Avant qu'il achète le Canadien, nous avons fait des affaires ensemble parce que nous vendons des produits Molson et Coors au Nevada et au Minnesota. Nous sommes contents et honorés que le Canadien ait pensé à Marc pour qu'il devienne son directeur général.»




Les plus populaires : Affaires

Tous les plus populaires de la section Affaires
sur Lapresse.ca
»

Autres contenus populaires

La liste:-1:liste; la boite:219:box; tpl:html.tpl:file
image title
Fermer