Le fabricant américain de tissus-papiers et produits d'hygiène Kimberly-Clark (KMB) a publié jeudi un bénéfice en baisse, inférieur aux attentes du marché, du fait de la montée en puissance de ses investissements et de l'augmentation des coûts ces derniers mois.

AGENCE FRANCE-PRESSE

Sur les trois premiers mois, le bénéfice recule de 5,7% à 384 millions de dollars, indique le groupe dans un communiqué publié jeudi.

Par action, le bénéfice ressort à 92 cents, alors que le consensus des analystes s'établissait à 1 dollar. En 2009, le bénéfice par action était de 98 cents.

En revanche le chiffre d'affaires du groupe est en hausse de 7,6% sur un an à 4,83 milliards, grâce à un effet de change favorable de 5%. Les ventes sont toutefois légèrement inférieures aux attentes du marché qui tablait sur 4,90 milliards.

«C'est un début d'année solide», s'est félicité Thomas J. Falk, le PDG, cité dans le communiqué, notamment «grâce à notre programme de réduction de coûts».

Ce programme a déjà permis au groupe d'économiser de 400 à 450 millions de dollars comparé à son objectif initial de 350 à 450 millions de dollars sur la période 2008-2010.

Fin mars, Kimberly-Clark a annoncé un nouveau plan pour économiser 400 à 500 millions de dollars entre 2011 et 2013.

Dans le détail des activités du groupe, la division de produits d'hygiène a vu ses ventes augmenter de plus de 8% sur un an notamment. Les ventes ont gagné 4% sur le marché nord-américain et 6% en Europe.

La division mouchoirs et papier toilette a vu ses ventes progresser de 2%, la division K-C Professional - produits papier et d'entretien pour les clients professionnels - de plus de 12%, tandis que la division santé a bondi de 23%.

Côté perspectives, alors qu'en mars le groupe tablait sur un bénéfice à 4,80-5,00 dollars par action en 2010, il anticipe aujourd'hui un bénéfice dans le bas de cette fourchette et des ventes en hausse de 4 à 6%.

Dans les échanges avant l'ouverture de la Bourse de New York, le titre prenait 0,64% à 62,93 dollars.