La production industrielle a reculé aux États-Unis en février sous le coup d'une forte baisse de la production d'énergie liée aux conditions météorologiques, a indiqué jeudi la banque centrale américaine (Fed).

Publié le 17 mars 2011
AGENCE FRANCE-PRESSE

La production des industries du pays a reculé de 0,1% en données corrigées des variations saisonnières par rapport au mois précédent, indique la Fed sur son site internet.

Les analystes estimaient au contraire qu'elle avait augmenté, de 0,6%, selon leur prévision médiane.

La Fed a revu son chiffre du mois de janvier, faisant apparaître une hausse de la production industrielle de 0,3% ce mois-là, ce qui corrige son estimation d'une baisse de 0,1%, publiée mi-février.

Le recul de la production en février a été provoqué par une chute de la production d'énergie (-4,5%).

La Fed indique que cette baisse résulte d'un recul de la demande de chauffage, les températures de février ayant été plus élevées que les moyennes saisonnières, après deux mois particulièrement froids.

La production manufacturière a continué de progresser (+0,4%), mais un peu plus lentement qu'en janvier (+0,9%)

La production minière a rebondi et progressé de 0,8%.

La Fed précise que la production industrielle du pays était fin février supérieure de 5,6% à ce qu'elle était un an plus tôt, mais qu'elle n'a pas encore retrouvé son niveau du début de la crise.