Le groupe chimique américain Dow Chemical (DD) a annoncé mercredi la cession de plusieurs actifs pour plus de 900 millions de dollars, montant qui doit lui servir à rembourser sa dette existante et à augmenter ses liquidités après l'acquisition de son concurrent Rohm & Haas.

AGENCE FRANCE-PRESSE

Dow Chemical va vendre au raffineur américain Valero sa participation dans une raffinerie aux Pays-Bas, qu'il détient en commun avec le groupe pétrolier français Total. La transaction valorise cette activité à 925 millions de dollars environ, a précisé Dow dans un communiqué.

Le groupe américain a en outre conclu un accord de cession de ses activités dans le chlorure de calcium, qu'il va céder pour environ 210 millions de dollars à «un acquéreur stratégique de l'industrie chimique».

Ces cessions sont «une autre étape importante dans les désengagements de Dow», a souligné le groupe, qui se désengage de plusieurs segments de la chimie traditionnelle, pour se concentrer sur la chimie de spécialités.

Dow Chemical avait amorcé ce virage stratégique en 2006 mais l'a intensifié depuis pour faire face à la dégradation de l'économie mondiale.

Selon le groupe, les cessions d'actifs non stratégiques totalisent 2,6 milliards de dollars à ce jour, en incluant les ventes annoncées mercredi.

Ces désengagements doivent permettre à Dow Chemical de refinancer l'acquisition de son concurrent Rohm and Haas, finalisée le mois dernier et qui lui a coûté 18 milliards de dollars.