L'industrie pétrolière doit «augmenter sa capacité de production»

Les pays producteurs de pétrole doivent augmenter leur capacité de production... (PHOTO ARCHIVES BLOOMBERG)

Agrandir

PHOTO ARCHIVES BLOOMBERG

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Agence France-Presse
Manama

Les pays producteurs de pétrole doivent augmenter leur capacité de production de cinq millions de barils/jour (mbj) pour répondre à la demande dans le monde, a indiqué jeudi le ministre saoudien du Pétrole.

«L'industrie pétrolière se doit d'augmenter sa capacité de production de cinq mbj pour compenser la perte naturelle de production et répondre à la croissance de la demande mondiale», a déclaré Ali al-Nouaïmi devant une conférence sur l'énergie à Manama, à Bahreïn.

Le ministre du plus grand exportateur de brut dans le monde a indiqué qu'en dépit de la faiblesse de l'économie mondiale, la demande de pétrole augmente d'un million de barils par jour chaque année alors que la production mondiale perd quatre millions de barils par jour pour des raisons naturelles (épuisement de certains gisements...).

La baisse de la demande enregistrée depuis la mi-2014 ne devrait pas durer sur le long terme, selon le ministre.

«D'importants investissements sont nécessaires pour répondre aux besoins. Nous devons continuer, voire augmenter, le rythme des investissements dans le secteur de l'énergie», a ajouté M. Nouaïmi.

Les cours du brut ont perdu plus de 50% depuis la mi-2014, notamment en raison du refus de l'Organisation des pays exportateurs de pétrole (OPEP) de réduire son offre afin de renflouer les prix.

M. Nouaïmi a déclaré que «le royaume est prêt à coopérer avec les membres de l'OPEP et les producteurs non membres du cartel pour stabiliser le marché et les prix».

Les cours de pétrole étaient orientés à la hausse en Asie jeudi après des chiffres montrant une stabilisation des stocks et de la production de brut aux États-Unis.

Le cours du baril de «light sweet crude» (WTI) pour livraison en décembre prenait 25 cents à 41,00 dollars dans les échanges électroniques en Asie.

Le baril de Brent, la référence européenne du brut, pour livraison en janvier, progressait de 39 cents à 44,53 dollars.




Les plus populaires : Affaires

Tous les plus populaires de la section Affaires
sur Lapresse.ca
»

Autres contenus populaires

La liste:-1:liste; la boite:219:box; tpl:html.tpl:file
image title
Fermer