Quatre autres entreprises américaines d'importance ont décidé d'éviter ou de carrément boycotter le carburant tiré des sables bitumineux de l'Alberta.

LA PRESSE CANADIENNE

La chaîne de pharmacies Walgreens, qui compte 7500 établissements à travers les États-Unis, utilisera dorénavant dans ses camions de livraison du carburant ne provenant pas du pétrole des sables bitumineux.

Les boutiques The Gap, le détaillant d'articles de plein air Timberland et le géant du vêtement Levi Strauss ont aussi informé leurs sous-traitants du transport qu'ils donneront préférence à ceux qui n'utilisent pas ce type de carburant. Certains sous-traitants qui utilisent ce carburant sont aussi incités à y renoncer.

Cette décision augmente la pression économique internationale sur l'industrie des sables bitumineux et sur le gouvernement de l'Alberta pour réduire leur impact environnemental.

L'organisateur de cette campagne, le groupe environnemental Forest Ethics, estime que cela signale le début d'une guerre financière en règle contre l'industrie des sables bitumineux.

La firme de messagerie Federal Express s'était déjà engagée à étudier les impacts social et environnemental du carburant qu'elle utilise, même si elle n'a pas spécifiquement évoqué les sables bitumineux.

Six des 500 plus importantes compagnies des États-Unis, dont le détaillant Whole Foods, ont jusqu'à présent décidé de renoncer au carburant tiré des sables bitumineux.

Ce n'est pas la première campagne du genre à être mise sur pied par Forest Ethics. Le groupe a déjà ciblé les papetières qui exploitaient les forêts matures en s'adressant directement à ceux qui achetaient la pâte produite.