La marée noire dans le golfe du Mexique va amputer la production de pétrole de 60 000 barils par jour (bj) par rapport au niveau attendu en 2010, suite aux retards rencontrés sur certains projets, estime l'Agence internationale de l'Énergie (AIE) mercredi dans son rapport mensuel.

Mis à jour le 11 août 2010
AGENCE FRANCE-PRESSE

La dernière estimation de l'AIE faisait état d'un impact deux fois moindre de 30 000 bj en 2010.

Le président américain Barack Obama a décrété un moratoire sur les forages pétroliers en eaux profondes à la suite de la marée noire causée par le naufrage de la plateforme Deepwater Horizon de BP. Ce moratoire est en vigueur jusqu'au 30 novembre.

L'AIE estime que plusieurs projets pétroliers seront en conséquence retardés de 6 à 12 mois, réduisant la production de 60 000 bj en 2010 et de 100 000 bj en 2011, par rapport aux prévisions de production pour ces deux années.

«L'impact reste relativement faible et le moratoire ne cible pas les champs actuellement en production», souligne cependant l'AIE.

La production totale de pétrole des États-Unis s'élève à 7,45 millions de barils par jour et devrait rester stable entre 2009 et 2011, selon l'AIE.

«Dans les autres pays disposant d'une production offshore importante (...), nous n'identifions pas d'impact sur la production», malgré une réévaluation des «règles et procédures existantes», ajoute l'Agence.