Les prix du coton sont restés fermes au cours de la semaine écoulée à New York, faisant du surplace dans l'attente d'un rapport important du département américain de l'Agriculture (USDA) sur les surfaces cultivées mercredi.

AGENCE FRANCE-PRESSE

«Les prix font du surplace en attendant le prochain gros rapport sur la superficie consacrée aux différentes cultures. Ils ont évolué en fonction des marchés extérieurs et du contrat de juillet qui approche de son échéance de livraison», a expliqué Hart Barham, de Doane Advisory Services.

Le marché s'attend à une hausse de la surface consacrée au coton, les conditions ayant été plus favorables à la balle blanche, «un peu humide» pour le maïs dans certaines régions, a ajouté l'analyste.

«Il y a un bon soutien sous-jacent parce que les perspectives de demande sont très bonnes, mais il y a une résistance à la hausse parce que la production devrait être importante», a par ailleurs souligné Mme Barham.

Les analystes de Plexus Cotton notaient quant à eux que l'on «devrait finir la campagne sans rien à vendre», les stocks étant très serrés, mais que le marché «semble se concentrer sur l'arrivée d'une nouvelle récolte».

Le contrat pour livraison en décembre s'échangeait à 78,59 cents la livre vendredi vers 15H30 GMT, contre 78,95 cents sept jours plus tôt.

L'indice Cotlook A, moyenne quotidienne des cinq prix du coton les plus faibles sur le marché physique dans les ports d'Orient, valait 87,70$, contre 95,70$ la semaine dernière.