Tembec (t.tmb) a annoncé mercredi un arrêt des activités pour au moins trois mois à sa scierie de Senneterre, en Abitibi-Témiscamingue, en raison de la faiblesse actuelle et prévue du marché du bois d'oeuvre et à l'absence de débouchés pour les copeaux, une décision qui affectera quelque 150 employés.

LA PRESSE CANADIENNE

L'arrêt des activités prendra effet à compter de vendredi.

Tembec a indiqué qu'elle prévoyait continuer de suivre étroitement l'évolution du marché et qu'elle adapterait ses taux de production en conséquence.

Le vice-président de la Région de Québec du Groupe des produits forestiers, Michel Bastien, a par ailleurs indiqué qu'une série de réunions avec le ministère des Ressources naturelles du Québec avait résulté en une prise d'engagements qui amélioreront considérablement l'approvisionnement économique en bois de la scierie de Senneterre.

Selon M. Bastien, ce problème a été «une préoccupation majeure» pour l'entreprise et ses employés au cours de la dernière année.

La scierie de Senneterre a une capacité annuelle de 150 millions de pieds-planche de bois d'oeuvre.