La société Potash Corporation of Saskatchewan (T.POT) a prolongé mardi les avis de licenciement temporaire à l'intention de 940 de ses employés dans trois de ses plus grandes mines.

LA PRESSE CANADIENNE

Le producteur d'engrais de Saskatoon avait licencié des travailleurs pour huit semaines à partir du début de janvier dans ses usines de Rocanville, Lanigan et Allan, en Saskatchewan.

Environ 600 travailleurs sont restés en poste pour aider à la gestion des installations.

La période de huit semaines a expiré récemment et, cette semaine, tous les travailleurs ont reçu de nouveaux avis de licenciement temporaire.

Certains employés restent encore en place pour des travaux de maintenance, mais il est trop tôt pour en déterminer le nombre, a précisé le porte-parole de Potash, Bill Johnson.

La production dans ces mines doit être interrompue en avril pour une période de quatre à huit semaines, mais M. Johnson croit que l'économie et la demande des consommateurs pour l'engrais allaient rebondir et relancer fortement la production dans la seconde moitié de l'année 2009.

L'action de Potash a pris mardi 2,56 $ à la Bourse de Toronto, pour clôturer à 98,98 $.