Source ID:; App Source:

Jonatan Perron, représentant aux ventes et acheteur spécialisé en structure

Jonatan Perron assiste les entrepreneurs et les autoconstructeurs...

Agrandir

Jonatan Perron assiste les entrepreneurs et les autoconstructeurs dans leurs projets en tant que technicien en structure chez RONA Forget de Mont-Tremblant depuis sept ans.

Mélissa Proulx

Collaboration spéciale

La Presse

Pourquoi avez-vous choisi ce métier ?

La structure de bâtiment m'a toujours intéressé. Mon choix de carrière s'est ainsi dirigé vers l'architecture, la structure et le service à la clientèle.

En quoi consiste votre travail ?

J'assiste les autoconstructeurs et les entrepreneurs à travers toutes les étapes de leurs projets de construction ou de rénovation majeure. Je suis un expert en ce qui a trait à la faisabilité des projets. Je gère l'inventaire des projets d'ingénierie ; je sélectionne et achète les matériaux et m'assure de leur livraison dans les délais.

Qu'avez-vous fait comme études ?

Après avoir étudié et travaillé dans la carrosserie automobile, j'ai entrepris un changement de carrière en suivant une technique en technologie de l'architecture au Collège Montmorency.

Quel a été votre cheminement professionnel ?

J'ai été peintre-finisseur dans une carrosserie pendant deux ans, puis représentant du service à la clientèle pour une entreprise de location d'uniformes pendant deux autres années. Quelques jours après avoir terminé ma technique en architecture, j'étais embauché comme représentant aux ventes et acheteur spécialisé en structure chez RONA Forget.

Décrivez une journée typique de travail.

Je travaille du lundi au vendredi de 7 h à 16 h. En matinée, je nettoie ma boîte de courriels en répondant aux demandes et questions de mes clients et fournisseurs. Ensuite, je fais des estimations de coûts des matériaux pour la réalisation de projets de mes clients à partir de leurs plans. La porte de mon bureau demeure ouverte pour des consultations lors desquelles je guide la clientèle dans leurs choix de matériaux de construction. Je suis souvent appelé à faire des visites de chantier, par courtoisie ou si des problèmes surviennent.

Quel est votre plus grand défi ?

Arriver à simplifier autant que possible les projets de mes clients, et ce, même s'il y a des changements de dernière minute pour des raisons d'excavation ou de révision de plan, par exemple. Je dois alors limiter les dégâts et synchroniser les commandes afin de limiter les retards.

Qu'aimez-vous le plus dans ce travail ?

De voir les projets se réaliser et d'avoir le sentiment d'en avoir fait partie.

Qu'est-ce que les gens ignorent de votre métier ?

Que mon secteur d'activité ne comporte pas que des emplois non spécialisés. En tant que technicien en structure, j'offre une expertise, une spécialisation.

Quelles sont les qualités et aptitudes requises ?

Il faut avoir de l'entregent, faire preuve d'une grande écoute et diplomatie en toute situation.

***

En chiffres

Perspectives d'emploi par profession (2013-2017) : favorables

Personnes en emploi (2012) : 5000

Taux de chômage (2012) : faible

Demande de main-d'oeuvre (2012-2017) : modérée

Salaire horaire médian : 19,71 $

Source : Emploi-Québec - Information sur le marché du travail




Les plus populaires : Affaires

Tous les plus populaires de la section Affaires
sur Lapresse.ca
»

Autres contenus populaires

La liste:-1:liste; la boite:219:box; tpl:html.tpl:file
image title
Fermer