Source ID:515598; App Source:cedromItem

Olivier Corbeil, monteur de lignes

Olivier Corbeil est monteur de lignes en Alberta.... (Photo fournie par Olivier Corbeil)

Agrandir

Olivier Corbeil est monteur de lignes en Alberta.

Photo fournie par Olivier Corbeil

Pourquoi avez-vous choisi ce métier?

Mon père était monteur de ligne et j'avais envie de suivre ses traces. Je n'ai malheureusement jamais eu la chance de travailler avec lui, puisqu'il a pris sa retraite avant que j'entre sur le marché du travail.

En quoi consiste votre travail?

Je bâtis les lignes qui amènent l'électricité à votre maison. On part de zéro: on plante les poteaux, on met en place la structure, on pose le réseau de fils. C'est un travail qui se fait toujours en équipe, sur un chantier de construction.

Qu'avez-vous fait comme études?

J'ai étudié au Centre de formation en montage de ligne, à Saint-Henri, dans la région de Québec. La formation dure 900 heures et je l'ai terminée en 2009.

Quel a été votre cheminement professionnel?

J'ai trouvé du travail tout de suite après mes études. Depuis cinq ans, j'ai travaillé pour quatre entreprises. Je suis aujourd'hui à l'emploi d'Atco Electric, une société albertaine. Je travaille dans cette province, principalement dans le bois.

Décrivez une journée typique de travail.

Je commence à 7h du matin. Mes journées sont longues, elles s'allongent sur 10 ou 12 heures. Je bâtis les lignes pendant deux semaines en Alberta, puis je reviens une semaine au Québec. Et ça recommence.

Quel est votre plus grand défi?

Les constructions sont de plus en plus poussées, je dois m'adapter à de nouvelles machineries. Au fil des contrats, je fais affaire avec des paysages complètement différents: en ville, sur des terrains escarpés, avec des cours d'eau, etc.

Qu'aimez-vous le plus dans votre travail?

Ce n'est jamais pareil. J'ai aussi la chance de travailler à l'extérieur. Je ne pourrais jamais travailler dans un bureau!

Qu'est-ce que les gens ignorent de votre métier?

Mes amis voient seulement l'argent, ma mère pense que c'est un métier dangereux et les autres imaginent qu'on travaille juste chez Hydro-Québec. Je crois que le travail de monteur de lignes est vraiment méconnu.

Quelles sont les qualités et les aptitudes requises pour exercer votre métier?

Il faut être rigoureux et ne pas avoir peur des hauteurs ou d'être dehors, puisqu'on travaille dans les tempêtes de neige, lorsqu'il fait super froid et dans les grandes chaleurs. Il faut aussi être fort, aimer le travail d'équipe et maîtriser les notions d'électricité.

En chiffres

Salariés actifs en 2012: 1133

Âge moyen en 2012: 41

Nouveaux salariés en 2012: 65

Salaire annuel moyen (pour un compagnon travaillant au moins 500 heures): 72 284$

Perspectives d'emploi de 2013 à 2016: Excellentes. Emploi en forte hausse, disponibilité élevée. Roulement élevé.

Nombre de femmes actives dans le métier: 25

Source: Commission de la Construction du Québec.




À découvrir sur LaPresse.ca

Les plus populaires : Affaires

Tous les plus populaires de la section Affaires
sur Lapresse.ca
»

Autres contenus populaires

La liste:-1:liste; la boite:219:box; tpl:html.tpl:file
image title
Fermer