L'amour au boulot serait nuisible à la carrière

Au Canada, 46 % des répondants ont affirmé qu'ils... (PHOTO ARCHIVES LA PRESSE)

Agrandir

Au Canada, 46 % des répondants ont affirmé qu'ils sortiraient avec un collègue et les autres ont indiqué qu'ils ne le feraient jamais. Ils croient, dans 64 % des cas, que cette relation ne nuirait pas à leur emploi.

PHOTO ARCHIVES LA PRESSE

Martine Letarte

Collaboration spéciale

La Presse

Les amourettes au travail sont-elles dangereuses? En tout cas, plus de la moitié des travailleurs (58 %) pensent qu'une aventure amoureuse au boulot pourrait nuire à leur carrière. En ce lendemain de Saint-Valentin, c'est ce que révèle un sondage mondial non scientifique mené par le site d'emploi Monster.

Si 39 % de ces travailleurs ont affirmé que pour cette raison, ils n'entreprendraient jamais une relation amoureuse avec un collègue, 19 % iraient tout de même de l'avant.

Au Canada, 46 % des répondants ont affirmé qu'ils sortiraient avec un collègue et les autres ont indiqué qu'ils ne le feraient jamais. Ils croient, dans 64 % des cas, que cette relation ne nuirait pas à leur emploi.

Les Américains ont plus de retenue. Plus de la moitié des répondants (52 %) croient que les aventures amoureuses au bureau sont nuisibles et n'envisageraient jamais de sortir avec un collègue.

Les Français sont à l'autre extrémité du spectre: 72 % croient qu'une aventure au travail nuirait à leur carrière, mais s'il y a une attirance mutuelle, 49 % iraient de l'avant.

Les répondants indiens sont beaucoup plus prudents: seulement 9 % ont affirmé qu'ils risqueraient d'avoir une aventure même s'ils croient que cela pourrait nuire à leur carrière.

Le sondage a été réalisé auprès de plus de 5000 visiteurs du site Monster entre le 6 et le 20 janvier 2014. Un seul vote par visiteur a été retenu.




Les plus populaires : Affaires

Tous les plus populaires de la section Affaires
sur Lapresse.ca
»

Autres contenus populaires

La liste:-1:liste; la boite:219:box; tpl:html.tpl:file
image title
Fermer