Créatifs, motivants, passionnés: certains patrons ont l'étoffe des grands. La Presse a lancé un appel à tous pour découvrir des dirigeants allumés et appréciés.

Mis à jour le 5 nov. 2013
Emilie Laperrière LA PRESSE

Nicole Deschênes est la patronne que l'on voudrait tous avoir. Attentionnée, passionnée et ouverte auxidées des autres, elle se donne coeur et âme pour le travail et ses employés. La patronne dévouée est depuis 20 ans coordonnatrice à l'exploitation des magasins chez Pharmaprix.

«Je suis une autodidacte. J'ai commencé à travailler pour une compagnie familiale qui possédait 12 pharmacies. La fille du propriétaire m'a prise sous son aile et m'a montré la gestion, le marketing, l'exploitation, bref, tous les aspects de l'entreprise pendant 15 ans. J'ai appris énormément», se souvient-elle.

Aujourd'hui, elle gère les gérants du rayon des cosmétiques - presque uniquement des femmes - dans 80 pharmacies du Québec. «Je suis leur coffre à outils, je suis là pour les aider si elles en ont besoin», exprime Nicole Deschênes, qui est disponible même durant ses congés pour résoudre les pépins. Elle voit aux urgences, visite les magasins et s'occupe aussi du recrutement.

Se mettre à la place des autres

Parce qu'elle a longtemps travaillé «sur le plancher», Nicole Deschênes s'imagine encore à la place de son équipe. «Avant de demander quelque chose, je vais le tester en magasin», explique-t-elle. Elle estd'ailleurs prête à défendre bec et ongles ses employés lorsqu'elle croit que leurs décisions sont justifiées.

Elle intègre aussi le personnel dans ses décisions. «Tout le monde veut bien faire. Il suffit d'être bien informé, de connaître les balises et d'avoir la confiance de son employeur», indique-t-elle. La coordonnatrice prend aussi le temps d'expliquer ses idées.

Pour Nicole Deschênes, la formation est la clé du succès; les employés reçoivent d'ailleurs régulièrement des cours. Elle n'hésite pas non plus à faire confiance aux plus jeunes et aux moins expérimentés et les pousse pour qu'ils puissent monter en grade et décrocher un poste plus important, si c'est ce qu'ils désirent.

Garder le contact

Dans les dernières années, Nicole Deschênes a eu le cancer et a dû quitter le travail pour quelque temps. Elle a malgré tout suivi les progrès de ses employés à distance, leur écrivant des courriels lors d'événements particuliers.

«Je me suis inscrite sur Facebook pour qu'ils me disent leurs bons coups, ajoute-t-elle en souriant. J'ai aussi fait des vidéos pour les remercier de leur soutien et continuer à les inspirer.»

Reconnaissance

Depuis son retour, elle continue d'envoyer des courriels de félicitations, notamment lorsque les objectifs sont atteints. Celle qui est persuadée que la reconnaissance est primordiale organise également chaque année un événement où les employés sont traités comme des VIP. Les privilèges varient chaque fois, mais ils ont notamment eu droit à des massages ou aux services d'une styliste.

Elle félicite aussi son équipe en soumettant leur candidature dans différents galas, comme les COSA Awards, qui reconnaissent chaque année le travail des cosméticiens et des conseillers beauté.

«Ma plus grande fierté, ce sont mes filles. Je sais que je fais une différence dans la vie de certaines, comme on l'a fait pour moi au début de ma carrière», assure Nicole Deschênes.

Paroles d'employé

«Nicole est dotée d'une force exceptionnelle qui fait en sorte qu'elle ne laisse jamais transparaître ses propres défis, afin de laisser la place à l'autre pour s'exprimer. Elle est droite, a toujours le bon mot au bon moment et elle ne se laisse jamais décourager, peu importe la grandeur du défi!»

- Dominic Boucher-Paquette, gérant des cosmétiques