Source ID:366422; App Source:cedromItem

Ana Gabriela Aceituno, infirmière dans une clinique privée

Ana Gabriela Aceituno...

Agrandir

Ana Gabriela Aceituno

(Montréal) Pourquoi avez-vous choisi ce métier?

Je suis infirmière, mais aussi mère de famille monoparentale. Avoir un horaire de jour, en semaine, me permet de mieux concilier travail et famille.

En quoi consiste votre travail?

Je fais principalement des bilans de santé préventifs aux patients de la clinique.

Qu'avez-vous fait comme études?

J'ai obtenu un diplôme d'études collégiales en soins infirmiers du Collège de Maisonneuve en 1997.

Quel a été votre cheminement professionnel?

J'ai d'abord été préposée aux bénéficiaires à l'hôpital Santa Cabrini durant mes études, puis j'y ai oeuvré pendant cinq ans comme infirmière. Ensuite, j'ai travaillé pendant cinq autres années dans un hôpital de New York. Enfin, je suis revenue à Montréal où j'ai décroché un poste chez Médisys.

Décrivez une journée typique de travail.

Je commence dès 7 h et je fais beaucoup de prises de sang en début de journée. Ensuite, je peux faire passer d'autres tests aux patients comme des examens visuel, auditif et pulmonaire. Je ne peux pas prescrire des verres, par exemple, mais je peux référer la personne à un médecin au besoin. Je peux aussi administrer des vaccins et faire des suivis de base. Je quitte le travail à 15h.

Quel est votre plus grand défi?

Travailler rapidement pour éviter de faire attendre les patients tout en offrant un bon service à chacun d'entre eux.

Qu'aimez-vous le plus dans ce travail?

Être en contact avec les patients. Je peux prendre le temps de leur parler et de leur enseigner des choses au sujet de leur santé. S'ils ont des problèmes, je suis en mesure de les référer à un médecin rapidement.

Qu'est-ce que les gens ignorent de votre métier?

Plusieurs personnes croient qu'il est plus payant de travailler dans le secteur privé plutôt qu'au public, mais ce n'est pas le cas. Par contre, ma qualité de vie est meilleure.

Quelles sont les qualités et aptitudes requises?

Il faut avoir un bon sens de l'observation afin de faire une bonne évaluation du patient. Je pense que l'expérience de travail est aussi importante.

Où pratique-t-on ce métier?

Dans les cliniques et laboratoires privés.

Infirmier dans le secteur privé

Personnes en emploi: 4236*

Salaire: de 22 à 36$ l'heure**

Taux de chômage: faible

Perspectives d'emploi: favorables

*Dans le secteur privé à but lucratif, excluant les agences de placement et de soins privées

**Comprend l'ensemble des infirmiers autorisés

Sources: Ordre des infirmières et infirmiers du Québec et Emploi-Québec




la boite: 4391560:box; tpl: 300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Affaires

Tous les plus populaires de la section Affaires
sur Lapresse.ca
»

Autres contenus populaires

La liste:-1:liste; la boite:219:box; tpl:html.tpl:file
image title
Fermer