Source ID:; App Source:

Walmart développe son activité de vente en gros en Inde

L'alliance Walmart-Bharti était en effet censée être le... (Photo AJAY VERMA, Reuters)

Agrandir

L'alliance Walmart-Bharti était en effet censée être le point de lancement de l'ouverture des hypermarchés Walmart.

Photo AJAY VERMA, Reuters

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Agence France-Presse
NEW YORK

Le numéro un mondial de la distribution Walmart va ouvrir dans les quatre ou cinq prochaines années 50 magasins destinés à son activité de vente en gros en Inde.

Dans un communiqué publié mardi, Walmart précise que cette expansion se fera suivant le format «cash and carry» ou «payé et emporté», une sorte de libre-service de gros, concept hybride entre la grande distribution et la vente en gros.

Il s'adresse uniquement aux professionnels: épiciers indépendants, cafés et restaurants et associations.

«Nous allons continuer à nous concentrer sur le format de 'cash and carry', car nous sommes satisfaits de la façon dont ce format a évolué lors des dernières années», souligne le patron Asie du groupe Scott Price, cité dans le communiqué.

Le groupe va aussi lancer une plateforme de commerce en ligne pour son activité de vente en gros proprement dite. Celle-ci est opérée par sa filiale Best Price Modern Wholesale, qui comprend une vingtaine de magasins dans le pays.

Walmart en a pris seul les rênes en octobre dernier, après avoir racheté les parts du conglomérat indien Bharti présent dans les télécommunications, l'agroalimentaire ou encore l'assurance.

Cette opération avait signé la suspension des ambitions du groupe américain dans le secteur très réglementé de la vente de détail, où les investissements directs étrangers ne sont pas autorisés.

L'alliance Walmart-Bharti était en effet censée être le point de lancement de l'ouverture des hypermarchés Walmart.

Mais des contraintes administratives et réglementaires avaient eu raison des ambitions du groupe américain, qui citait notamment l'obligation imposée à toute coentreprise de la grande distribution de s'approvisionner à hauteur de 30% de ses achats auprès des PME locales.

Lundi, le parti nationaliste hindou, donné favori des élections législatives en cours, s'est dit prêt à favoriser les investissements étrangers, sauf dans la grande distribution.




Les plus populaires : Affaires

Tous les plus populaires de la section Affaires
sur Lapresse.ca
»

Autres contenus populaires

La liste:-1:liste; la boite:219:box; tpl:html.tpl:file
image title
Fermer