Sears Canada a indiqué que sa société mère américaine réduira grandement sa participation dans la chaîne de magasins à rayons en difficulté et pourrait vendre toutes ses parts.

ASSOCIATED PRESS

Environ 95% des actions ordinaires de Sears Canada sont présentement détenues par Sears Holding Corp.

Sears Canada [[|ticker sym='T.SCC'|]] a précisé que sa société mère souhaite réduire ses parts à 51% en les transférant à d'autres actionnaires et pourrait ensuite vendre le reste.

Le bénéfice de Sears au premier trimestre s'est chiffré à 189 millions US, ou 1,78 $ US par action, comparativement à une perte de 170 millions US ou 1,58 $ US par action il y a un an.

Le trimestre courant comprend un gain de 233 millions US découlant de la vente de certains magasins américains et canadiens et des intérêts générés par des tenures à bail.

Exception faite d'éléments non récurrents, Sears a perdu 31 cents US au cours du trimestre, tandis que les analystes anticipaient une perte de 67 cents US par action.

Ses revenus ont glissé de 3% à 9,27 milliards US, en partie en raison d'un taux de change défavorable et d'un nombre plus faible de magasins en activité. Les analystes de Wall Street prédisaient des revenus de 9,26 milliards US.

Les revenus des magasins comparables Sears et Kmart aux États-Unis ont reculé de 1,6%. Cette mesure a fondu de 6,3% au Canada, en raison d'un déclin des ventes de produits électroniques, de décoration intérieure, de quincaillerie et de vêtements.

Le directeur financier de Sears, Rob Schriesheim, a indiqué par voie de communiqué que l'entreprise s'attend à engranger ses revenus de 1,6 milliard US à 1,7 milliard US pendant l'exercice actuel, grâce à la vente de certains magasins au Canada et aux États-Unis et à l'essaimage de ses magasins Hometown et Outlet.

Sears compte actuellement plus de 3900 magasins au Canada et aux États-Unis.