La société Empire, qui chapeaute les épiceries Sobey's et IGA, a vu son profit du quatrième trimestre grimper à 92,3 millions ou 1,36 $ par action, soit mieux que les 1,22 $ par action qu'avaient prévu les analystes sondés par Thomson Reuters.

LA PRESSE CANADIENNE

L'an dernier à pareille date, l'entreprise de Stellarton, en Nouvelle-Écosse, avait déclaré un profit de 73,5 millions ou 1,07 $ par action.

Dans la foulée de ces résultats, Empire [[|ticker sym='T.EMP.A'|]] a annoncé une augmentation de 12,5 % de son dividende qui passera à 22,5 cents par action.

Le pdg Paul Sobey a expliqué que cette hausse avait été rendue possible par l'amélioration du bilan d'Empire.

Les ventes du trimestre ont totalisé 4,19 milliards, en hausse de 9,2 %. Les analystes s'attendaient cependant à un chiffre d'affaires de 4,22 milliards.

M. Sobey a indiqué qu'il était satisfait des résultats du programme de gestion des coûts et d'amélioration de la productivité de l'entreprise qui lui ont permis de préserver ses ventes et d'accroître ses marges.

Pour l'exercice, la société a fait état d'un profit de 369,5 millions comparativement à 301,9 millions en 2009-2010. Ses ventes se sont chiffrées à 16,03 milliards, en hausse de 3,3 %.

Par l'entremise de sa filiale Sobeys, Empire exploite quelque 1300 épiceries des bannières Sobeys, IGA, Thrifty Foods, Foodland, et FreshCo.

Empire possède aussi des immeubles commerciaux et des tours à bureau, ainsi que des immeubles résidentiels grâce à ses participation dans les fonds de placement Crombie et Genstar.

La société détient par ailleurs des investissements dans la chaîne de cinémas Empire ainsi que dans des projets pétroliers et gaziers en Alberta.