Un nouveau sondage de la Banque du Canada révèle qu'un plus grand nombre d'entreprises prévoient profiter de la forte croissance postélectorale qu'elles anticipent aux États-Unis.

LA PRESSE CANADIENNE

La plus récente «Enquête sur les perspectives des entreprises» de la banque centrale indique toutefois que lorsqu'il est question d'exportations, plusieurs entreprises s'inquiètent de l'incertitude liée à la possibilité d'une montée protectionniste aux États-Unis.

Le sondage précise qu'en raison de cette incertitude, peu d'entreprises ont tenu compte des impacts potentiels des résultats de l'élection américaine dans leurs perspectives de ventes.

Malgré tout, les entreprises sondées entre la mi-novembre et le début de décembre se sont montrées optimistes face à certaines décisions que pourrait prendre la nouvelle administration Trump, notamment les changements aux politiques énergétiques, de même que les hausses des dépenses militaires et en infrastructures.

Dans l'ensemble, les entreprises s'attendent à une croissance des ventes plus rapide au cours des 12 prochains mois, grâce à la vigueur soutenue du secteur des services, de l'activité liée au marché de l'habitation et du tourisme.

Le sondage révèle aussi un redressement des intentions d'investissements au cours de la prochaine année, principalement dans le centre et l'est du Canada, de même qu'une amélioration des intentions d'embauche dans la majorité des secteurs et des régions.