Source ID:; App Source:

Ottawa affiche un excédent de 2,4 milliards en décembre

Les revenus de décembre ont totalisé 24,8 milliards... (PHOTO ÉTIENNE RANGER, ARCHIVES LEDROIT)

Agrandir

Les revenus de décembre ont totalisé 24,8 milliards de dollars, en hausse de 1 milliard de dollars par rapport à l'année précédente, aidés par une augmentation des rentrées d'impôts sur le revenu des entreprises et par un gain de 900 millions de dollars lié au transfert des actions ordinaires du constructeur automobile General Motors à l'Ontario.

PHOTO ÉTIENNE RANGER, ARCHIVES LEDROIT

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
La Presse Canadienne
OTTAWA

L'excédent du gouvernement fédéral a grimpé en décembre par rapport au même mois un an plus tôt, les revenus ayant progressé pendant que les dépenses diminuaient.

Ottawa a ainsi affiché un excédent de près de 2,43 milliards de dollars pour le dernier mois de 2014, comparativement à un surplus de 1,2 milliard au même mois de l'année précédente, d'après la Revue financière du ministère des Finances.

Les revenus de décembre ont totalisé 24,8 milliards, en hausse de 1 milliard par rapport à l'année précédente, aidés par une augmentation des rentrées d'impôts sur le revenu des entreprises et par un gain de 900 millions $ lié au transfert des actions ordinaires du constructeur automobile General Motors à l'Ontario.

Le gouvernement ontarien a vendu sa participation restante dans GM plus tôt cette année pour aider au financement de ses infrastructures.

Entre-temps, les dépenses du gouvernement fédéral en décembre se sont chiffrées à 20,2 milliards $, en baisse d'environ 200 millions $ par rapport au même mois un an plus tôt. Les frais de la dette publique sont passés de 2,16 milliards $ en décembre 2013 à 2,19 milliards $ en décembre dernier.

Pour les neuf premiers mois de l'exercice financier, Ottawa cumule un déficit de 902 millions $, comparativement à un déficit de 12,18 milliards $ pour la même période un an plus tôt.

Le gouvernement a prédit qu'il réaliserait un déficit de 2,9 milliards $ pour l'exercice financier en cours et qu'il équilibrerait son budget pour l'exercice 2015-16.

Le ministre des Finances, Joe Oliver, a reporté le dépôt de son budget fédéral au moins jusqu'en avril pour lui donner le temps d'évaluer l'impact du plongeon du cours du pétrole brut sur les finances du gouvernement.

Le baril de pétrole vaut actuellement moins que la moitié de ce qu'il valait l'été dernier, ce qui a convaincu plusieurs sociétés du secteur pétrolier de réduire leurs dépenses en immobilisations pour cette année.

«La présence de risques baissiers engendre un niveau d'incertitude pour le gouvernement quant à l'atteinte de son objectif d'excédent budgétaire dans l'exercice financier à venir», a souligné l'économiste Laura Cooper, de la Banque Royale, dans une note à ses clients.

«Cependant, l'inclusion d'un ajustement pour le risque, ainsi qu'une potentielle hausse des revenus attribuable à l'amélioration des dépenses des consommateurs dans un contexte où l'énergie coûte moins cher, minimise la possibilité que le gouvernement n'atteigne pas son objectif d'excédent pour 2015-16.»




Les plus populaires : Affaires

Tous les plus populaires de la section Affaires
sur Lapresse.ca
»

Autres contenus populaires

La liste:-1:liste; la boite:219:box; tpl:html.tpl:file
image title
Fermer