Le ministère fédéral des Finances révèle que le gouvernement a dépensé 2,8 milliards de plus qu'il n'en a récolté en juin, une amélioration par rapport au déficit de 5 milliard affiché au même mois l'an dernier.

LA PRESSE CANADIENNE

Le gouvernement a reçu moins d'argent provenant des impôts des particuliers et des entreprises, mais les revenus générés par la taxe sur les produits et services ont augmenté.

Les dépenses d'Ottawa ont reculé de 2,7 milliards, un déclin de 12,9%, principalement en raison d'un recul des paiements de transfert aux provinces.

Le ministère des Finances affirme que la santé de l'économie donne des signes généraux d'amélioration, tout en prévenant qu'il reste «beaucoup d'incertitude» concernant la vigueur de la reprise économique mondiale.

Ottawa a réduit son déficit à 7,2 milliards pour les mois d'avril à juin, comparativement à 12,5 milliards pendant la même période l'an dernier. Selon le ministère des Finances, cela concorde avec le déficit projeté de 49,2 milliards pour l'exercice 2010-2011.

Le gouvernement a accumulé des déficits énormes en raison des mesures mises en place pour combattre la récession et faire redémarrer le secteur de l'automobile. Ottawa prévoit toutefois rééquilibrer ses comptes au cours des prochaines années, notamment en surveillant de près la croissance des dépenses.