Source ID:; App Source:

Quebecor World réduit les salaires de ses cadres

Quebecor World  compte environ 2200 employés au... (Photo: François Roy, La Presse)

Agrandir

Quebecor World compte environ 2200 employés au Canada, dont 1400 dans ses installations québécoises de Montréal, Bromont, Lévis et Saint-Jean-sur-Richelieu.

Photo: François Roy, La Presse

Sylvain Larocque
La Presse Canadienne
Montréal

Alors qu'il s'apprête à s'extirper de la protection des tribunaux contre ses créanciers, l'imprimeur Quebecor World (T.IQW) réduit de 10 pour cent les salaires de ses employés non-syndiqués et veut amorcer des discussions avec ses syndicats pour mettre en place d'autres mesures de réduction des coûts.

Les travailleurs non-syndiqués seront également privés d'une semaine de vacances, a indiqué jeudi le porte-parole du géant montréalais, Tony Ross, au cours d'un entretien téléphonique

L'annonce a été faite mardi aux employés du géant montréalais. Les mesures, qui touchent les usines du Canada et des États-Unis, entreront en vigueur dimanche. Les installations d'Amérique latine ne sont pas visées.

M. Ross, n'a pas voulu donner plus de détails sur les efforts qu'on demandera aux syndiqués du Canada et des États-Unis, précisant seulement que Quebecor World souhaitait leur «participation dans les coupures».

L'imprimeur compte environ 2200 employés au Canada, dont 1400 dans ses installations québécoises de Montréal, Bromont, Lévis et Saint-Jean-sur-Richelieu. Les trois-quarts des travailleurs canadiens sont syndiqués, une proportion qui atteint 85 pour cent au Québec. Quebecor World emploie en tout quelque 20 000 personnes dans environ 90 imprimeries et ateliers de services connexes.

La semaine dernière, la société a annoncé avoir conclu un accord de principe avec ses plus importants créanciers, ce qui devrait lui permettre de sortir de la protection des tribunaux d'ici la mi-juillet. Un «plan global de réorganisation» doit être déposé d'ici la fin du mois.

Dans cette foulée, Quebecor World a indiqué mercredi que la négociation de ses actions serait suspendue à l'issue de la séance de vendredi, à la Bourse de Toronto. Conséquemment, le cours du titre a dégringolé de 79 pour cent jeudi pour clôturer à 2 cents. Les actions ne vaudront plus rien au terme de la restructuration.

L'imprimeur a annoncé jeudi qu'il avait renouvelé son entente pluriannuelle avec la société américaine Rodale pour l'impression de livres. Mercredi, il avait prolongé de plusieurs années son accord avec le géant américain de la pharmacie CVS Caremark. Quebecor World continuera de produire la totalité des encarts publicitaires du détaillant et obtiendra de nouveaux volumes de la part de Long's Drug Stores, une entreprise récemment acquise par CVS Caremark.

 




la boite: 4391560:box; tpl: 300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Affaires

Tous les plus populaires de la section Affaires
sur Lapresse.ca
»

Autres contenus populaires

La liste:-1:liste; la boite:219:box; tpl:html.tpl:file
image title
Fermer