Source ID:; App Source:

Teachers' ébranlé par la crise financière

(Montréal) Actif amputé de 21 milliards de dollars. Rendement négatif de 18%, deux fois pire que l'indice étalon établi pour son portefeuille.

La crise financière et le krach boursier de 2008 ont secoué la caisse de retraite Teachers' des enseignants de l'Ontario, naguère réputée parmi les grands investisseurs institutionnels au Canada.

 

«L'année 2008 fut éprouvante. Nos gestionnaires de placements n'ont pas ménagé leurs efforts pour résister à l'effondrement des marchés. Mais à la fin de l'exercice, toutefois, les forces négatives ont eu le haut du pavé», admet le PDG de Teachers', Jim Leech, dans son message annuel aux 284 000 participants de la caisse de retraite de 87 milliards.

En fait, pour une rare fois de ses 19 ans d'existence, le rendement de Teachers' en 2008 s'avère moins bon que la moyenne de ses pairs au Canada.

Selon la firme-conseil RBC-Dexia, filiale de la Banque Royale à Toronto, le rendement négatif des grosses caisses de retraite canadiennes s'établit en moyenne à 16%.

Mais avec moins 18%, Teachers' a fait moins bon, soit de 200 points de base, un écart considérable dans le secteur des caisses de retraite.

Avec le recul, c'est à croire que la participation des dirigeants de Teachers' depuis deux ans au projet d'achat de BCE/Bell Canada, finalement avorté, a nui à leur suivi immédiat de portefeuille de placements.

Chose certaine, leur rémunération a écopé. Les cinq principaux dirigeants de Teachers' ont dû se contenter de 8 millions en salaires et primes en 2008, un quart de moins que les 12 millions de l'année précédente.

Pourtant, d'un point de vue québécois, le rendement négatif de Teachers' s'avère moins mauvais que celui de - 25% déclaré récemment par la Caisse de dépôt, le principal investisseur des caisses de retraite du secteur public au Québec.

Mais cette comparaison directe entre la Caisse et Teachers' est trompeuse, estime-t-on parmi les gestionnaires de grands portefeuilles.

Pourquoi? Alors que Teachers' est une seule grosse caisse de retraite, la Caisse de dépôt est un gestionnaire de placements dont la majeure partie seulement de l'actif net provient de caisses de retraite, qui ont chacune leurs objectifs de rendement selon leurs besoins financiers.

Cela dit, la sous-performance de Teachers' parmi ses pairs directs en 2008 s'avère aussi très inégale selon ses principaux secteurs d'investissements.

D'ailleurs, ses dirigeants ont confirmé hier avoir dû réviser leurs stratégies de placement après la contre-performance de 2008.

Teachers' réduit la part de son actif en actions et en titres à revenu fixe, mais elle l'augmente en immobilier, en infrastructures et en ressources naturelles.

En 2008, c'est justement avec l'immobilier et les infrastructures que Teachers' a obtenu son moins mauvais rendement sectoriel par rapport à ses pairs.

À l'opposé, c'est dans son portefeuille de titres à revenu fixe - obligations d'entreprises et de gouvernements - que Teachers' a subi sa moins bonne performance.

Presque désastreuse, même, considérant un rendement négatif de 43%, ou 6,7 milliards en perte de valeur. Cette contre-performance est aussi à l'opposé du rendement positif de 12% réalisé par l'indice étalon pour de tels portefeuilles de titres à revenu fixe.

Qu'est-il arrivé chez Teachers' dans ce secteur, aussi la principale cause du mauvais rendement de tout l'actif en 2008?

En fait, à l'instar de la Caisse de dépôt, les gestionnaires de Teachers' ont été déjoués par la vélocité de la crise des titres de crédit et de la dévaluation du dollar canadien.

Résultats? Teachers' admet des pertes d'au moins 3,7 milliards dans ses placements en titres de crédit, surtout des obligations d'entreprises.

Aussi, Teachers' dit avoir perdu 3,3 milliards avec des transactions de couverture de devises et de contrats à terme en dollars US.

Par ailleurs, dans ses placements boursiers, qui comptaient pour 45% de son actif, Teachers' déclare un rendement négatif de 23% pour 2008.

C'est un peu moins mauvais que le rendement négatif de 26% de l'indice étalon pour cette même catégorie d'actifs. Mais exprimé en dollars, ce rendement négatif de 23% en Bourse a amputé 15 milliards à l'actif de Teachers'.

 




la boite: 4391560:box; tpl: 300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Affaires

Tous les plus populaires de la section Affaires
sur Lapresse.ca
»

Autres contenus populaires

La liste:-1:liste; la boite:219:box; tpl:html.tpl:file
image title
Fermer