McDonald's freine l'érosion de ses ventes

La chaîne de restauration rapide américaine McDonald's (MCD),... (PHOTO ARCHIVES AFP)

Agrandir

PHOTO ARCHIVES AFP

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Agence France-Presse
New York

La chaîne de restauration rapide américaine McDonald's (MCD), en difficulté depuis plusieurs mois, a quelque peu ralenti l'érosion de ses ventes le mois dernier, selon des chiffres publiés lundi.

Les ventes mondiales de McDonald's à magasins comparables (franchisés et restaurants gérés en propre) ont reculé de seulement 0,5% en octobre quand les analystes attendaient en moyenne une baisse de 2,2%. En septembre, les ventes de McDonald's avaient diminué de 3,8%.

Le fabricant du «Big Mac» enregistre un recul des ventes dans toutes les régions où il est présent.

La division régionale Asie/Pacifique, Moyen-Orient et Afrique (APMEA)a vu ses ventes à nombre de restaurants comparables baisser de 4,2%, après 14,7% en août et 7,3% en juillet.

Pour McDo c'est un soulagement car ces derniers mois les consommateurs chinois et japonais, deux marchés importants, avaient déserté ses restaurants et boudé largement ses hamburgers, après que les autorités de Shanghai eurent fermé en juillet une usine de son principal fournisseur en viande, accusé d'avoir mélangé de la viande avariée avec de la viande fraîche et ré-étiqueté des produits périmés.

Le groupe américain y a aussi souffert du dollar fort, qui s'est beaucoup apprécié face au yen par exemple.

Aux États -Unis, son premier marché, les ventes poursuivent leur baisse: -1,0% en octobre. Ce recul est dû à une «forte concurrence», explique McDo. Pour retrouver ses marges rognées par des concurrents comme la chaîne de spécialités mexicaines Chipotle, McDo est en train de simplifier ses menus et de donner une plus grande indépendance à ses franchisés.

En Europe, les ventes ont diminué de seulement 0,7%, le Royaume-Uni ayant permis de contenir la chute en Russie où ses restaurants ont été fermés temporairement en raison, selon la presse locale, de sanctions économiques imposées par les États-Unis à Moscou. L'effondrement du rouble face au dollar n'a pas non plus aidé, selon McDo.

«Même si nos ventes d'octobre reflètent les défis auxquels nous sommes confrontés actuellement, nous sommes en train de prendre en urgence des mesures pour améliorer notre performance financière», a commenté le directeur général Don Thompson, cité dans le communiqué.

Incités par des campagnes de sensibilisation agressives, les consommateurs américains, surtout les jeunes, font de plus en plus le lien entre la malbouffe et des maladies comme le diabète et l'obésité, ce qui affecte en premier McDonald's, le leader du secteur de la restauration rapide.




Les plus populaires : Affaires

Tous les plus populaires de la section Affaires
sur Lapresse.ca
»

Autres contenus populaires

La liste:-1:liste; la boite:219:box; tpl:html.tpl:file
image title
Fermer