Bridor agrandit au New Jersey

Jean-François Duquesne, président et chef de l'exploitation de Bridor en... (PHOTO SARAH MONGEAU-BIRKETT, LA PRESSE)

Agrandir

Jean-François Duquesne, président et chef de l'exploitation de Bridor en Amérique du Nord

PHOTO SARAH MONGEAU-BIRKETT, LA PRESSE

André Dubuc
André Dubuc
La Presse

Le boulanger Bridor, propriétaire de la marque et des boutiques Au Pain Doré, investit 35 millions aux États-Unis pour agrandir son usine située à Vineland, au New Jersey. L'entreprise caresse aussi des projets d'expansion à Boucherville d'ici deux ans.

«Nos activités vont très bien en Amérique du Nord. On est en forte croissance aussi bien au Canada qu'aux États-Unis, explique au téléphone Jean-François Duquesne, président et chef de l'exploitation de Bridor en Amérique du Nord, dont le siège administratif est à Boucherville. Nos lignes de production se remplissent et nous avons besoin de capacité.»

Expansion aux États-Unis

Le fabricant de pains et de viennoiseries ajoutera 98 personnes à son unique usine américaine, portant l'effectif à 150. La superficie de l'usine, acquise en 2002, passera de 132 000 à 180 000 pieds carrés.

«Dans le New Jersey, on fait du pain depuis 2002. On rajoute une unité de viennoiseries que nous ne faisions pas aux États-Unis», précise M. Duquesne. La production sera écoulée en priorité sur le territoire américain.

Méconnue, Bridor a été fondée par le Breton Louis Le Duff, qui était venu faire son MBA à l'Université de Sherbrooke dans les années 70.

Une fois l'investissement complété au New Jersey, Bridor emploiera 700 personnes en Amérique du Nord dans le secteur de la fabrication, la majorité dans la région montréalaise où la société exploite trois usines: deux à Boucherville et l'usine d'Au Pain Doré rue de Rouen, à Montréal. Bridor a acquis l'usine du quartier Hochelaga-Maisonneuve et ses huit boutiques Au Pain Doré en 2008.

Le groupe vend ses produits dans les services alimentaires et sur le marché de détail, sous marque privée et sous ses propres marques Au Pain doré et Bridor.

Selon ce qui a été rapporté en juin dans le quotidien Le Figaro, Bridor a un chiffre d'affaires annuel de 400 millions d'euros et emploie 1350 personnes. Outre ses usines en Amérique, le boulanger exploite deux unités de production en France. L'entreprise vend ses baguettes et autres produits dans 80 pays.

Bridor appartient au Groupe Le Duff, géant du café-boulangerie d'inspiration française qui enregistre des revenus annuels de 1,5 milliard d'euros. Outre Bridor, le Groupe Le Duff possède les bannières Pizza Del Arte, Mimi's Café, Bruegger's Bagels et La Brioche Dorée, dont certaines boutiques ont pignon sur rue à Montréal.

Des retombées à Boucherville

L'investissement au New Jersey a des retombées positives dans les bureaux administratifs de Bridor à Boucherville.

«Toutes les fonctions «siège» sont ici, indique M. Duquesne. Technologies de l'information, recherche et développement, finance, marketing comptabilité. On a besoin du support pour le développement commercial qui se fait dans les régions d'Amérique du Nord.»

Plus important encore, Bridor envisage un investissement majeur d'ici deux ans à Boucherville. «On a effectivement des projets de nous étendre, confirme Jean-François Duquesne. C'est la phase suivante d'expansion. On a acquis les terrains. La taille du bâtiment n'est pas encore arrêtée.» La superficie de la nouvelle usine pourrait varier de 150 000 à 400 000 pieds carrés.

-----------------

BRIDOR EN BREF

> Revenus de 400 millions d'euros

> 6 usines, dont 3 dans la région montréalaise

> 1350 employés

> Présente dans 80 pays

> Propriété du Groupe Le Duff




Les plus populaires : Affaires

Tous les plus populaires de la section Affaires
sur Lapresse.ca
»

Autres contenus populaires

La liste:-1:liste; la boite:219:box; tpl:html.tpl:file
image title
Fermer