(Toronto) Un nombre record de logements ont été vendus en avril dans la région de Toronto, mais le marché commence à ralentir par rapport à son rythme torride observé plus tôt cette année, a indiqué mercredi la chambre immobilière du Grand Toronto.

La Presse Canadienne

Selon l’organisme, 13 663 habitations ont été vendues dans la région le mois dernier, une hausse de 362 % par rapport aux 2957 propriétés vendues au même mois l’année dernière — qui était le premier mois complet de la pandémie de COVID-19.

Malgré tout, les ventes d’avril montraient une baisse de 12,7 % par rapport aux 15 652 transactions du mois précédent.

Les nouvelles inscriptions à la vente ont grimpé de 237 % en avril par rapport au même mois l’année dernière, mais elles ont diminué de 8,4 % par rapport à mars 2021.

Le prix de vente moyen s’est élevé à 1 090 992 $, en hausse par rapport à celui de 820 226 $ d’avril 2020, mais en baisse comparativement à celui de 1097 565 $ de mars 2021.

La chambre immobilière affirme que les baisses d’un mois à l’autre sont le signe d’un recul de l’activité du marché et prévient que la région pourrait ainsi être en train d’épuiser son bassin d’acheteurs potentiels dans la population existante du Grand Toronto.