Québec donne un coup de pouce financier à l’industrie touristique en accordant une somme 65,5 millions de de dollars. De ce montant, 38 millions seront utilisés pour appuyer les hôteliers qui réclament l’aide du gouvernement depuis le début de la crise.

Nathaëlle Morissette
Nathaëlle Morissette La Presse

« Depuis des mois, nous travaillons sur l’objectif commun de notre industrie : préserver la capacité d’accueil et l’attractivité qui nous valait une croissance ininterrompue au cours des années qui ont précédé la pandémie », a déclaré la ministre du Tourisme, Caroline Proulx au cours d’un point de presse mercredi.

Les rassemblements de 250 personnes

Par ailleurs, dans un arrêté ministériel, le gouvernement permettra la location de salle dans les hôtels « pour des activités organisées nécessaires et même essentielles à la poursuite des activités s’inscrivant dans le cadre de l’exploitation d’une entreprise ou de celles d’un établissement d’enseignement, d’un tribunal, d’un arbitre, d’une association de salariés, de professionnels, de cadres, de hors‑cadres ou d’employeurs, d’un poste consulaire, d’une mission diplomatique, d’un ministère ou d’un organisme public. » Le nombre de personnes réunies ne pourra pas dépasser 250 personnes, indique-t-on.

« Aucune activité de nature événementielle ou sociale ne peut y être exercée, cela inclut les congrès, les réunions d’entreprises non essentielles et qui peuvent se dérouler en mode virtuel, les expositions commerciales et les voyages de motivation. »