(Ottawa) Les ventes des grossistes ont progressé de 1,8 % à 65,2 milliards en janvier, stimulées par le secteur des véhicules automobiles et de leurs pièces et accessoires, et par celui des produits divers, a indiqué lundi Statistique Canada.

La Presse canadienne

Les économistes s’attendaient à un déclin de 0,1 % pour le premier mois de l’année, selon les prévisions recueillies par le service de données financières Refinitiv.

Les données du mois de janvier précèdent ce qui s’annonce comme un sévère ralentissement dans l’économie en raison des mesures prises pour ralentir la propagation de la COVID-19.

Les ventes des grossistes du secteur des véhicules automobiles et de leurs pièces et accessoires ont avancé de 3,0 % à 11,3 milliards en janvier.

Entre-temps, les ventes du secteur des produits divers ont gagné 3,1 % à 8,4 milliards, soutenues par l’industrie des fournitures agricoles, qui a vu ses ventes progresser de 10,5 %.

Les ventes ont grimpé dans sept provinces, représentant ensemble 87 % des ventes en gros totales. Celles de l’Ontario ont enregistré la plus forte croissance, avec un gain de 2,2 %.

Exprimées en volume, les ventes des grossistes ont progressé de 1,7 % en janvier, a précisé l’agence fédérale.