Les commandes de biens durables aux États-Unis ont augmenté moins que prévu en mars et accusent un recul si l'on exclut les commandes dans le secteur des transports, selon les données publiées mardi par le département du Commerce.

Publié le 26 avr. 2016
AGENCE FRANCE-PRESSE

Elles se sont élevées à 230,7 milliards de dollars en données corrigées des variations saisonnières, soit un progrès de 0,8% alors que les analystes misaient, dans leur prévision médiane, sur une hausse de 1,7%.

La modeste hausse de mars est essentiellement due aux progrès dans le secteur des transports (+2,9%) et dans celui de la défense. Néanmoins les commandes de voitures sont en repli de 3%.

Sans le secteur des transports, les commandes de biens durables, qui comportent tous les produits ayant une durée de vie de plus de trois ans, sont en retrait de 0,2%. Les analystes tablaient au contraire sur une augmentation de 0,5%.

Sans le secteur de la défense, les commandes sont dans le rouge pour le deuxième mois consécutif à -1%.

Autre performance décevante, le gouvernement a révisé en baisse les chiffres de février qui montrent des commandes en chute de 3,1% dans l'ensemble et de 1,3% sans les transports.

En mars, plusieurs secteurs sont restés dans le rouge comme les commandes d'ordinateurs (-0,6%) et celles d'équipements électroniques (-3%).

Les stocks en mars sont demeurés inchangés après avoir régressé de 0,3% en février.