Des données recueillies au 2e trimestre de l'année en cours démontrent que les Canadiens ajoutent toujours à leur dette à la consommation, mais à un rythme plus lent.

Publié le 15 sept. 2015
LA PRESSE CANADIENNE

Le rapport sur les tendances nationales du crédit à la consommation publié mardi par Equifax Canada établit la dette à la consommation totale à 1568 milliards de dollars. Elle est principalement entraînée par les secteurs de prêts à tempérament et des prêts automobiles qui ont augmenté respectivement de 8% et de 3,9% sur 12 mois.

La dette à la consommation moyenne est de 21 164$, soit une augmentation de 2% comparativement à 2,7% au trimestre précédent.

Au Québec, cette dette est de 17 758$, l'une des plus faibles du Canada, mais c'est au Québec où elle a le plus progressé depuis un an, soit de 3,8%.

Les gens de l'Alberta restent les plus endettés avec une dette à la consommation de 27 313$. Elle est de 20 793$ en Ontario, en hausse de 2%, et de 21 449$ au Nouveau-Brunswick, 3% de plus qu'il y a un an.

Equifax ajoute qu'à l'échelle nationale, les faillites des Canadiens sont en baisse de 9,4% tout comme les taux de défaillance de 90 jours et plus, de 1,6%.

La demande de nouveau crédit est plus forte dans le secteur de l'automobile, en hausse partout sauf au Québec. L'appétit grandissant pour le crédit a ralenti dans les régions de l'Ouest alors qu'il a baissé dans les provinces de l'Est.