• Accueil > 
  • Affaires > 
  • Économie 
  • > Après s'être ingéré dans les nouvelles, le président de Bell Média est remercié 
Source ID:; App Source:

Après s'être ingéré dans les nouvelles, le président de Bell Média est remercié

Le président de Bell Média, Kevin Crull.... (PHOTO ADRIAN WYLD, ARCHIVES LA PRESSE CANADIENNE)

Agrandir

Le président de Bell Média, Kevin Crull.

PHOTO ADRIAN WYLD, ARCHIVES LA PRESSE CANADIENNE

Trois semaines après s'être ingéré dans la couverture des nouvelles à CTV, Kevin Crull n'est plus président de Bell Média.

Bell a annoncé jeudi après-midi le départ de M. Crull, qui dirigeait Bell Média depuis 2011. Il y a trois semaines, M. Crull a donné une directive à la présidente de CTV News au fait que le président du CRTC Jean-Pierre Blais ne devait plus apparaître dans les reportages de CTV sur une décision du CRTC portant sur la distribution des chaînes de télé.

L'affaire a été dévoilée quelques jours plus tard par le quotidien The Globe and Mail. M. Crull a admis les faits et s'en est excusé, mais cette intervention lui a coûté son poste de grand patron chez Bell Média, l'un des postes de direction les plus importants dans l'industrie des médias au pays (Bell Média possède notamment CTV). 

« L'indépendance des services de nouvelles de Bell Média est de la plus haute importance pour notre entreprise et pour tous les Canadiens. Il ne doit y avoir aucun doute que Bell respectera toujours les normes journalistiques qui ont fait de CTV la marque qui inspire le plus confiance dans le secteur de l'information au Canada », a indiqué George Cope, président et chef de la direction de BCE (Bell). 

L'intervention de M. Crull dans la couverture journalistique de CTV avait été qualifiée de « troublante » par le président du Conseil de la radiodiffusion et des télécommunications canadiennes (CRTC), Jean-Pierre Blais. « Détenir une licence de radio ou de télévision est un privilège qui vient avec d'importantes obligations établies pour l'intérêt public [...]. On ne peut sacrifier une population informée pour les intérêts commerciaux d'une compagnie», avait indiqué M. Blais par voie de communiqué il y a deux semaines lorsque l'intervention de M. Crull a été rendue publique par le Globe and Mail.

Bell entretient des relations tendues avec le CRTC depuis plusieurs années, particulièrement depuis que le CRTC a permis en janvier dernier la diffusion des publicités américaines au Super Bowl (Bell Média détient les droits du Super Bowl au Canada et sera affecté de façon négative par cette décision). 

Américain de naissance, Kevin Crull était vice-président senior chez le conglomérat américain de télécoms AT&T quand il s'est amené chez Bell en 2005 comme président des services résidentiels. Il a été promu président de Bell Média en 2011. Ironiquement, il était jusqu'à aujourd'hui l'un des membres du conseil d'administration du quotidien The Globe and Mail, dont Bell possède 15% des actions. George Cope a souligné « l'importante contribution [de M. Crull] envers nos clients et nos actionnaires » dans le communiqué de presse annonçant son départ de Bell Média.

Mary Ann Turcke succède à Kevin Crull comme présidente de Bell Média. Mme Turcke était auparavant présidente des ventes de télévision locale et de radio de Bell Média.




Les plus populaires : Affaires

Tous les plus populaires de la section Affaires
sur Lapresse.ca
»

Autres contenus populaires

La liste:-1:liste; la boite:219:box; tpl:html.tpl:file
image title
Fermer