Source ID:; App Source:

L'inflation plombée par la chute du pétrole aux É.-U.

Les prix du carburant ont été la «principale... (PHOTO PHILIPPE HUGUEN, ARCHIVES AFP)

Agrandir

Les prix du carburant ont été la «principale cause» de la baisse de l'inflation aux États-Unis en novembre.

PHOTO PHILIPPE HUGUEN, ARCHIVES AFP

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Agence France-Presse
Washington

Les prix à la consommation ont reculé plus nettement que prévu en novembre en raison de la chute des cours du pétrole, selon l'indice CPI publié mercredi par le département du Travail.

L'indice des prix à la consommation a reculé de 0,3% par rapport à octobre, en données corrigées des variations saisonnières, alors que les analystes s'attendaient dans leur prévision médiane à un repli de 0,1%.

Les prix du carburant ont été la «principale cause» de cette baisse qui intervient après une stagnation des prix en octobre, a expliqué le ministère.

Ils ont fondu de 6,6% en un mois aux États-Unis, enregistrant leur plus fort repli depuis près de six ans sur fond de chute des cours mondiaux du baril de brut, selon les données officielles.

Plus généralement, le coût des produits énergétiques a suivi une même trajectoire en baissant de 3,8% par rapport à octobre, enregistrant leur cinquième mois consécutif de déclin.

En excluant l'alimentation et l'énergie, l'indice des prix à la consommation s'affiche en novembre en hausse sur un mois de 0,1%, selon le ministère.

Sur un an, l'inflation aux États-Unis mesurée par le CPI s'élève à 1,3% en données brutes, en net ralentissement par rapport aux 1,7% relevés en octobre.

La banque centrale américaine (Fed), qui achève mercredi une réunion de son comité de politique monétaire, vise un objectif d'inflation annuelle de 2% mais se base principalement sur un autre indice calculé sur les dépenses de consommation (PCE).

Cet indice PCE, généralement légèrement inférieur au CPI, se situait à 1,4% sur un an en octobre.

Le ministère du Travail a par ailleurs indiqué que le salaire horaire moyen avait bondi de 0,6% en novembre, après une hausse de 0,1% en octobre.




Les plus populaires : Affaires

Tous les plus populaires de la section Affaires
sur Lapresse.ca
»

Autres contenus populaires

La liste:-1:liste; la boite:219:box; tpl:html.tpl:file
image title
Fermer