Buzzfeed, le site américain d'informations et de divertissement, va poursuivre son expansion grâce à l'apport de quelque 50 millions de dollars de capital-risque.

AGENCE FRANCE-PRESSE

Le fonds d'investissement Andreessen Horowitz a annoncé dimanche soir qu'il investissait 50 millions de dollars dans Buzzfeed et qu'un de ses partenaires, Chris Dixon, rejoignait le conseil d'administration du groupe internet.

Les détails de l'opération n'ont pas été divulgués, mais, selon le New York Times, cet apport valoriserait BuzzFeed à environ 850 millions de dollars.

M. Dixon a affirmé dans un blogue que Buzzfeed est en train de devenir un service d'informations plus sérieuses, après avoir commencé dans les nouvelles insolites et décalées.

«Buzzfeed a commencé par se focaliser sur un contenu léger comme des photos insolites...», explique le financier. «Cela a conduit les professionnels du secteur à minimiser Buzzfeed comme étant un gadget. Depuis, la compagnie a grimpé les échelons du marché», a ajouté M. Dixon indiquant que Buzzfeed avait désormais une rédaction de 200 personnes couvrant des domaines aussi variés que la politique, les sports, l'économie, le divertissement.

«Buzzfeed est un groupe de médias au même titre que Tesla est un fabricant de composants automobiles, qu'Uber est une compagnie de taxis et Netflix, une firme de distribution de films», a estimé le partenaire du fonds d'investissement.

«Buzzfeed est une entreprise fondamentalement technologique. Son équipe, forte d'une centaine de techniciens, a créé un système de classe mondiale», a pour sa part indiqué Marc Andreessen, du fonds Andreessen Horowitz, connu pour avoir notamment pris une participation financière dans Skype.

Selon le fonds, Buzzfeed revendique 150 millions d'utilisateurs par mois, est profitable et va générer un chiffre d'affaires dépassant la centaine de millions de dollars cette année.