Le consortium dirigé par Stéphan Crétier a conclu cette semaine l'acquisition de toutes les actions en circulation de Garda.

Mis à jour le 16 nov. 2012
Maxime Bergeron LA PRESSE

M. Crétier, qui a fondé la firme de sécurité il y a 17 ans, avait annoncé cet automne son intention de fermer le capital de Garda.

La société a pris une forte expansion ces dernières années grâce à des acquisitions, qui ont fait grimperson niveau d'endettement.

Stéphan Crétier qui demeure président du conseil et chef de la direction de Garda a choisi de retirer l'entreprise des marchés boursiers pour pouvoir poursuivre son plan de croissance soutenu à l'abri des analystes financiers.

L'homme d'affaires et ses partenaires ont acquis toutes les actions de catégorie A de Garda au coût unitaire de 12$, ce qui donne à la transaction une valeur de 1,1 milliard. Garda compte 45 000 employés dans le monde.

Biothermica: des honneurs internationaux

Le président et fondateur de Biothermica, Guy Drouin, est revenu de Savannah, en Géorgie, avec le prix de la grappe mondiale des technologies propres, décerné par la Global Cleantech Cluster Association.

Au total, 200 entreprises étaient en nomination au concours et 10 sont reparties avec un prix, dont Biothermica.

L'entreprise de Montréal a été récompensée pour ses activités d'élimination et de valorisation du méthane émis par les lieux d'enfouissement et les mines de charbon souterraines.

Biothermica est une entreprise à capital fermée qui exploite aussi la centrale de revalorisation des biogaz du lieu d'enfouissement de Saint-Michel, Gazmont, en partenariat avec la Ville de Montréal. - La Presse Affaires