Astral Media (T.ACM.A), dont le rachat par Bell Canada (T.BCE) vient d'être débouté par le CRTC, a annoncé mercredi une hausse de son bénéfice net au quatrième trimestre.

LA PRESSE CANADIENNE

Au cours de la période qui a pris fin le 31 août, l'entreprise montréalaise a enregistré un bénéfice net de 31,4 millions de dollars (55 cents par action), alors qu'elle avait engrangé 29,8 millions (53 cents par action) pendant le trimestre correspondant de l'an dernier.

En excluant les frais reliés à l'offre d'achat de Bell (4,7 millions), la perte de valeur de licences de radiodiffusion et les charges d'impôts différés, le bénéfice net du trimestre a atteint 54,3 millions (96 cents par action), en hausse de 14% par rapport aux 47,7 millions (85 cents par action) dégagés il y a un an.

Le chiffre d'affaires trimestriel a augmenté de 2% pour atteindre 251,8 millions. Les revenus du secteur de la télévision ont crû de 1%, ceux de la radio de 2% et ceux de l'affichage de 6%.

Pour l'ensemble de l'exercice, le bénéfice net s'est élevé à 173,3 millions (3,08$ par action), en hausse de 3,7% par rapport aux 167,1 millions (2,93$ par action) de l'an dernier.

Au cours de la téléconférence avec les analystes financiers que tiendra la haute direction d'Astral mercredi après-midi, on devrait en savoir plus sur les intentions de l'entreprise pour la suite des choses. Des compagnies comme Rogers [[|ticker sym='T.RCI.B'|]], Transcontinental [[|ticker sym='T.TCL.A'|]] et Corus [[|ticker sym='T.CJR.B'|]] pourraient se montrer intéressées à acquérir certains actifs d'Astral.