Le président-fondateur de Garda World (T.GW), Stéphan Crétier, a annoncé vendredi son intention de racheter l'entreprise montréalaise avec le concours d'une filiale de la firme britannique de capital-investissement Apax Partners pour 1,1 milliard.

Mis à jour le 7 sept. 2012
LA PRESSE CANADIENNE

Le consortium offre 12 $ pour chacune des actions de Garda. Il s'agit d'une prime de 30,4% par rapport au cours de 9,20 $ enregistré à la Bourse de Toronto juste avant l'annonce de la transaction.

Dans un communiqué, M. Crétier a indiqué que la fermeture du capital de l'entreprise allait faciliter la poursuite de la croissance de celle-ci, notamment par la voie d'acquisitions.

Avec Apax comme actionnaire important, Garda disposera d'une structure de capital «plus souple et plus efficace», a soutenu le dirigeant.

Garda a indiqué que la transaction proposée a été approuvée à l'unanimité par son conseil d'administration, avec l'abstention de Stéphan Crétier, à la suite de la recommandation unanime d'un comité spécial composé d'administrateurs indépendants.

Les conseillers financiers du conseil d'administration et du comité spécial, UBS et Desjardins Marché des capitaux, ont fourni des avis selon lesquels la contrepartie de 12 $ par action est «équitable du point de vue financier», a précisé Garda.

Desjardins a présenté au comité spécial une évaluation officielle concluant que la juste valeur marchande se situe entre 10,75 $ et 12,25 $ par action.